Se faire rajeunir le vagin : une mode très dangereuse, alertent les autorités

© Istock

Des techniques censées "rajeunir" le vagin font fureur dans les centres d'esthétique. Une mode qui expose à de nombreux dangers, selon les autorités américaines. 

PUB

Lutter contre les signes de l'âge, une préoccupation pour beaucoup de femmes. Gare cependant aux excès, notamment s'ils touchent les parties intimes. Face à de nouvelles techniques censées "rajeunir" le vagin, la Food and Drug Administration (FDA) a tiré la sonnette d'alarme aux Etats-Unis.

"Nous avons récemment pris conscience qu'un nombre croissant de fabricants commercialisent des dispositifs de "rajeunissement vaginal" pour les femmes et prétendent que ces procédures traiteront les conditions et les symptômes liés à la ménopause, à l'incontinence urinaire ou à la fonction sexuelle" explique la FDA.

PUB
PUB

Parmi les dispositifs épinglés par l'autorité américaine, des lasers traditionnellement utilisés pour le traitement de maladies graves comme "la destruction de tissus cervicaux ou vaginaux anormaux ou précancéreux, ainsi que les condylomes (verrues génitales)". Détournés de leur usage initial, ces appareils exposent à de nombreux risques :

  • brûlures vaginales;
  • cicatrices;
  • douleurs pendant les rapports sexuels;
  • douleurs récurrentes ou chroniques. 

Des traitements plus sûrs existent

La FDA recommande, aux femmes tentées par ce type de techniques, un rendez-vous avec leur médecin traitant. Des traitements plus sûrs et efficaces existent pour soulager leurs troubles vaginaux.

C'est notamment le cas de la sécheresse vaginale, l'un des désagréments de la ménopause. Des ovules vaginaux ou des compléments alimentaires peuvent être envisagés pour apaiser ce symptôme.

L'usage d'un lubrifiant au moment des rapports sexuels est également une bonne alternative. Cette solution ponctuelle permet de maintenir l'hydratation tout au long du rapport sexuel, moment où la sécheresse vaginale peut être particulièrement douloureuse.

On prend garde à toujours choisir des produits à base d'eau (comme l'aloe vera ou les gels à base d'acide hyaluronique). Les lubrifiants contenant de la vaseline, de l'huile ou du parfum peuvent être irritants pour la zone intime.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés