Ménopause : faut-il traiter ses symptômes ?

© Istock
En France, les femmes constatent l’arrivée de la ménopause à l’âge moyen de 47 ans. Certaines d’entre elles doivent bénéficier d’un médicament ménopause pour limiter les symptômes. Dans d’autres cas, un traitement n’est pas indispensable.
Publicité

Ménopause : un âge variable

En France la ménopause commence en moyenne à 47 ans. Elle peut être précoce chez certaines femmes et plus tardive chez d’autres. Cette étape clé peut s’avérer perturbante tout d’abord durant la péri-ménopause qui dure 3 à 4 ans, puis au cours de la ménopause et enfin de la post-ménopause. Cette dernière étape signifie que la ménopause est confirmée. C’est à ce moment-là que les femmes sont plus exposées à l’ostéoporose et aux maladies cardiovasculaires.

Publicité
Publicité

Médicament ménopause : ça n’est pas systématique

Les symptômes de la ménopause sont parfois perturbants, notamment les bouffées de chaleur. Elles durent entre 5 et 10 ans. Un traitement est préconisé uniquement en cas de déséquilibre hormonal important. Parmi les solutions ménopause, on retrouve :

- Traitement hormonal substitutif (THS), uniquement obtenu sur prescription médicale.

- Acide aminé (bêta-alanine) pour les femmes qui ne prennent pas de traitement hormonal substitutif.

- Phytothérapie : comprimés de Cimipax ou encore Femelis,

- Homéopathie comme Lachesis complexe, Acthéane,

- Complémentation en oligo-éléments (zinc et cuivre),

- Extraits de plantes sous forme de compléments alimentaires.

Certains TSH pourraient augmenter les risques de thrombose veineuse et de cancer du sein. Consultez votre médecin avant de vous décider.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 27 Juin 2018 : 10h02
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :