Savoir pour bien vivre avec son asthme
Publié le 28 Novembre 2008 à 1h00 par Rédaction E-sante.fr
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

1) L'asthme est une maladie des grandes villes en raison de la pollution.

Faux, l'asthme ne sévit pas que dans les grandes villes.

Certes, il existe des disparités régionales, certaines régions étant plus touchées que d'autres, mais c'est par exemple le cas de la région Atlantique, où la pollution est peu importante par rapport à des grandes villes, comme Paris, Lyon ou Strasbourg. Concernant l'asthme, la pollution n'est pas le seul facteur à intervenir : allergènes, humidité, tabagisme, etc.

2) Les personnes atteintes d'asthme font souvent des crises.

Faux, l'asthme peut être contrôlé.

Lorsque le traitement de l'asthme et les conseils d'hygiène de vie sont bien suivis, l'asthme peut être parfaitement contrôlé, c'est-à-dire qu'il ne génère pas de crise, pas de symptômes.

Attention, le traitement doit être pris sur le long terme, il ne faut pas le stopper dès que les crises disparaissent.

3) Le traitement par corticoïdes prescrit chez les asthmatiques peut s'accompagner d'une prise de poids.

Faux.

Les traitements à base de corticoïdes sont prescrits sous forme d'inhalation et n'ont généralement pas d'influence sur le poids.

4) On peut mourir d'un asthme.

Vrai. L'asthme est responsable de plus de 2000 décès en France chaque année.

L'asthme se caractérise par des gènes respiratoires régulières et par des crises d'asthme, pouvant se solder par des complications très graves. D'où la nécessité de disposer d'un traitement au minimum permettant de faire céder les crises et de les prévenir. Les crises d'asthme génèrent de nombreuses hospitalisations.

5) Les asthmatiques ne peuvent pas faire du sport.

Faux. Le sport est bénéfique aux personnes asthmatiques.

Pratiquer une activité physique augmente les capacités respiratoires et diminue essoufflement et intensité des crises. La seule condition est de bien suivre son traitement et d'avoir toujours sur soi son traitement d'urgence en cas de crise d'asthme.

6) Le traitement de l'asthme est uniquement indiqué en cas de crise.

Faux.

Lorsque les crises d'asthme sont fréquentes, il est nécessaire de suivre un traitement de fond (traitement continu à base de corticoïdes), en plus du traitement de crise qui repose sur l'inhalation d'un broncho-dilatateur.

7) La piscine est déconseillée aux asthmatiques.

Faux, la natation est un excellent sport pour les asthmatiques.

En effet, avec l'air humide, les bronches ont moins tendance à se contracter, ce qui réduit le risque de crise.

En revanche, il est préférable de choisir une piscine désinfectée sans chlore (système cuivre et argent, ozone, brome) car le chlore se transforme en ' chloramines ', responsables d'irritation, ce qui aggrave les symptômes d'asthme.

8) Très souvent les asthmatiques souffrent en plus d'une rhinite allergique.

Vrai.

L'asthme et la rhinite allergique sont deux manifestations de l'allergie qui sont souvent associées : enviro n 8 asthmatiques sur 10 ont une rhinite associée.

Source : Dossier de presse de l'Assurance maladie, 3 novembre 2008.