Savoir nager dès l'entrée en 6e

Savoir nager est un apprentissage dont tous les enfants devraient bénéficier. Pour qu'à l'entrée en 6e la totalité des jeunes puissent assurer leur sécurité dans l'eau, un programme national va débuter cet été proposant aux 7-12 ans des cours gratuits de natation. L'objectif : faire diminuer le nombre annuel de noyades accidentelles…
PUB

Cours collectifs gratuits de natation pour les 7-12 ans

Pour combattre les résultats de l'enquête annuelle Noyade, Bernard Laporte, secrétaire d'Etat chargé des sports, de la jeunesse et de la vie associative, lance une opération intitulée « savoir nager ». Celle-ci consiste à proposer aux enfants de 7-12 ans des cours de natation gratuits, pour qu'à l'entrée en 6e, chaque enfant soit capable d'assurer sa sécurité dans l'eau et ainsi de prévenir les accidents par noyade. Les activités sportives et de loisirs aquatiques étant de plus en plus répandues, cette mesure s'impose comme élémentaire. Dès cet été 2008, une centaine de sites en France (au moins un par département) proposeront des cours collectifs sur un créneau réservé (du lundi au samedi de 10h à 12h). Au terme de 10 à 15 séances d'une heure, un diplôme sera délivré.

PUB
PUB

La noyade, un accident évitable

L'enquête Noyade 2006 atteste de l'importance de cette opération : l'été dernier, 1.207 noyades accidentelles ont eu lieu, dont 401 suivies de décès (33%). L'âge moyen des noyades est de 39 ans, mais les enfants de moins de 6 ans ont représenté 15% de l'ensemble des noyades, soit 178 victimes, dont 38 décès. Les accidents sont plus fréquents en mer (56% des noyades, contre 17,5% en piscine -dont 10% en piscine privée-, 13% en cours d'eau, 10% en plan d'eau). Quant aux circonstances des noyades, elles varient selon l'âge : chez les moins de 13 ans, la première cause est représentée par le fait de ne pas savoir nager (43% des noyades dans cette tranche d'âge), suivie par le manque de surveillance (40%). Sinon, parmi les autres causes, citons les courants, la chute, l'épuisement et le problème de santé, comme le malaise cardiaque ou l'épilepsie par exemple. Pour en savoir pluswww.jeunesse-sports.gouv.fr

Publié le 19 Mai 2008
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Communiqué de presse du Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative, 25 avril 2008.
PUB