Sachez repérer un cancer de la peau

Publié le 21 Juillet 2008 à 2h00 par Dr Philippe Presles
Si les vacances d'été sont synonymes de soleil, il ne faut pas pour autant abuser des expositions solaires. En plus des recommandations classiques de protection solaire, il n'est pas inutile de rappeler les signaux d'alerte d'un cancer de la peau.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Contre le cancer de la peau : premièrement, limiter les expositions solaires

Plus nous nous exposons au soleil, plus nous risquons de développer un cancer de la peau. La première chose à faire pour s'en protéger est de limiter les expositions aux UV : port d'un tee-shirt, d'un chapeau, pas d'exposition aux heures les plus chaudes de la journée, soit entre 12 heures et 16 heures, application systématique et régulière d'une crème solaire d'indice élevé.

Deuxièmement, surveiller sa peau

La seconde règle anti-cancer de la peau repose sur le dépistage précoce. Là encore, c'est à vous de vous prendre en main en surveillant attentivement chaque centimètre de votre peau, et par la même occasion celle de vos proches (enfants, conjoints). Vous devez rechercher les éventuelles petites anomalies qui se forment en surface et qui pourraient traduire la présence d'un cancer de la peau : un carcinome ou un mélanome.

Le carcinome

Le carcinome est dû à la prolifération de cellules de l'épiderme qui se traduit par une petite boule dure, une petite plaque rugueuse, écaillée, une sorte de petite cicatrice qui grandit, une petite trace avec une épaisseur, un bouton qui ne guérit pas. A ne pas confondre avec une tache de vieillesse qui, elle, reste plate. Si vous remarquez sur votre peau quelque chose qui ressemble à ces descriptions, consultez un dermatologue afin d'identifier clairement l'origine, de porter le diagnostic et de vous faire traiter.

Le mélanome

Ce type de cancer de la peau est extrêmement dangereux. Il est dû à la prolifération de mélanocytes anomaux (cellules responsables de la coloration de la peau) sur la peau ou sur un grain de beauté existant ou nouveau. Vous devez donc examiner soigneusement toutes taches et grains de beauté à la recherche des signes d'alerte dits " ABCDE " : A : asymétrie B : bords irréguliers C : couleur non homogène D : diamètre supérieur à 6 mm E : épaississement ou extension

Si c'est le cas, consultez immédiatement un dermatologue pour un diagnostic puis une prise en charge si nécessaire.

Source : La ligue contre le cancer, Vivre et agir contre le cancer, 2e trimestre 2008.