Rien n'est symbolique contre le Sida !

On en a pas fini avec le Sida ! La lutte se poursuit avec l'opération « Contre le Sida, un franc n'est jamais symbolique ». Parrainée par Claire Chazal, cette manifestation de solidarité s'étendra du 1er au 31 décembre 2001.
PUB

Durant tout le mois de décembre plus de 5.000 commerçants dans une centaines de villes françaises formeront une chaîne de solidarité contre le Sida. A travers leurs dons, ils feront connaître à leurs clients leur engagement dans cette lutte grâce à des affichettes. En déposant une tirelire sur leur comptoir, ils inviteront les passants à participer.

Par ailleurs, dans sa nouvelle campagne de prévention le ministère de la santé appelle à la vigilance à travers quatre messages qui seront diffusés jusqu'en janvier prochain dans la presse homosexuelle. « Mon corps peut attraper le Sida. Moi je ne veux pas » fait partie de ces slogans.

PUB
PUB

Depuis un moment déjà, tout indique que les comportements de protection se relâchent. Le nombre de tests VIH positifs dans les centres de dépistage anonymes et gratuits augmente. A Paris, on a enregistré en 2000 9,3 cas pour 1.000 contre 7,4 cas en 1998. Par ailleurs, les spécialistes s'inquiètent d'une recrudescence des Maladies Sexuellement Transmissibles (MST) et particulièrement de la syphilis en Ile-de-France, une maladie qui avait pourtant disparue.

Visiblement, il n'est pas vain, voire plutôt urgent de rappeler haut et fort que le préservatif constitue la seule protection contre le Sida. Sida Info Service: 0 800 840 800, appel anonyme et gratuit.

Publié le 26 Novembre 2001
Auteur(s) : Dr Philippe Presles