Riche en linalol, la lavande a de vrais effets anxiolytiques

© Adobe Stock

Des chercheurs japonais prouvent que l'odeur du linalol, un composant de la lavande, a des effets anxiolytiques. Respirer la plante pourrait donc aider à lutter contre l'anxiété.

PUB

Vous avez du mal à dormir ? Vous êtes d'un naturel anxieux ? Avez-vous déjà testé la lavande ? Jusqu'ici réputée pour ses effets apaisants, des chercheurs japonais prouvent aujourd'hui qu'un de ses composants, le linalol, dispose de vrais effets anxiolytiques. Pour parvenir à cette conclusion, ils ont mené des tests comportementaux -associés d'ordinaire aux troubles de l'anxiété- sur des souris. Le fait de respirer le linalol avait des effets anxyolitiques "importants" selon les scientifiques sans faire perdre les capacités motrices des animaux. Des effets qui n'ont pas été observés chez les souris sans odorat, ce qui confirme l'intérêt de la voie olfactive. Ces effets ont ensuite été comparés à ceux de médicaments appartenant à la classe des benzodiazépines. Verdict : les effets du linalol étaient comparables à ceux induits par l'administration de Diazépam, la substance active du Valium®. Le linalol n'avait par contre aucun effet sédatif.

PUB
PUB

Une alternative douce et pratique pour détendre les plus petits

Les chercheurs ont estimé que "les effets anxiolytiques induits par les odeurs de linalol peuvent s’appliquer aux patients préopératoires, car un prétraitement par anxiolytiques peut atténuer le stress préopératoire et contribuer ainsi à placer les patients sous anesthésie générale plus en douceur" sans oublier que "pour les patients susceptibles d’avoir des difficultés avec l’administration d’anxiolytiques par voie orale ou par suppositoire, tels que les nourrissons, l’utilisation de l’odeur de linalol pour réduire l’anxiété peut constituer une alternative pratique et prometteuse".

La lavande utilisée depuis l'Antiquité

La lavande est utilisée depuis l’Antiquité pour ses vertus relaxantes et désinfectantes. Son nom est d’ailleurs dérivé du latin "lavare" car les Romains l’utilisaient déjà pour parfumer leur bain. Cicatrisante, antiseptique, antispasmodique, antalgique... ses nombreuses vertus en ont fait la reine de l'aromathérapie moderne. Si son usage est déconseillé aux femmes enceintes et aux bébés – au même titre que les autres huiles essentielles –, l’huile essentielle de lavande est aussi reconnue pour son innocuité, y compris chez les enfants.

Publié par Camille Barault, journaliste santé le Jeudi 25 Octobre 2018 : 16h09
Source : Linalol Odor-Induced Anxiolytic Effects in Mice, Hiroki Harada, Hideki Kashiwadani, Yuichi Kanmura, Tomoyuki Kuwaki.Front. Behav. Neurosci., 23 October 2018 
PUB
PUB

Contenus sponsorisés