Rhume : que contiennent les gouttelettes d'un éternuement ?

© Istock
Lorsque nous sommes enrhumés, le système immunitaire tente par tous les moyens d’évacuer les agents pathogènes. L’éternuement en est la manifestation la plus bruyante. Mais que contiennent les postillons expirés ? Sont-ils contagieux ?
Publicité

L’éternuement, qu’est-ce que c’est ?

C'est une expulsion d’air incontrôlable, souvent brutale et inattendue. Bref, c’est un réflexe que notre système immunitaire active lorsque la muqueuse nasale est irritée par un virus, une bactérie, un allergène ou tout simplement par une poussière qui s’est introduite dans le nez. Chez certaines personnes, l’élément déclencheur peut être beaucoup plus étonnant puisque l’éternuement peut être secondaire à une exposition au soleil. On parle alors de réflexe photo-sternutatoire. Pour la petite histoire, l’air expulsé lors d’un éternuement peut atteindre jusqu’à 150 km/h ! On comprend mieux pourquoi les postillons sécrétés peuvent voyager jusqu’à 6 mètres de leur émetteur !

Publicité
Publicité

L’éternuement, que contient-il ?

Un tas d’éléments en fait ! Les postillons expulsés dans l’air se composent principalement d’air humide et de gaz. C’est dans ces atomes que sont renfermés les différents agents pathogènes à l’origine d’un rhume ou de toute autre affection des voies respiratoires supérieures. Or, ces sécrétions nasales sont particulièrement riches en charge virale ou bactérienne. Ce sont elles, d’ailleurs, qui sont à l’origine de nombreuses transmissions virales, voire d’épidémies. Pour limiter le risque de contamination, il est donc vivement recommandé de mettre la main devant la bouche en cas d’éternuement et, bien entendu, de se laver soigneusement les mains ensuite.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 02 Août 2018 : 10h01
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :