Rhodiole et safran : les indications de ces médecines douces

© Istock
La rhodiole est une plante utilisée en phytothérapie pour ses vertus médicinales. Des compléments alimentaires associent rhodiole et safran pour améliorer l’équilibre émotionnel. Attention toutefois, des contre-indications et des risques d’interaction sont possibles. La rhodiola peut représenter un danger réel chez certaines personnes.
PUB

Rhodiole : des propriétés médicinales reconnues

La rhodiole (Rhodiola rosea) ou rhodiola est une plante grasse originaire des régions froides telles que la Sibérie. Elle est utilisée depuis très longtemps dans les pays scandinaves pour ses propriétés stimulantes. Objet de recherches scientifiques depuis les années 60, la rhodiole est aujourd’hui utilisée en phytothérapie en tant que plante adaptogène. Elle aide l’organisme à retrouver son équilibre, quelles que soient les contraintes. Son efficacité contre la fatigue physique et intellectuelle liée au stress est reconnue par l’EMA, l’Agence européenne des médicaments. Ses bienfaits sont les suivants :
- augmente la capacité de concentration ;
- stimule la mémoire ;
- aide à lutter contre le stress et ses manifestations ;
- améliore le bien-être ;
- atténue la sensation de faiblesse ;
- augmente la force physique ;
- redonne de l’énergie.
Cette plante agit aussi favorablement sur l’humeur. L’action de la rhodiola sur la sérotonine (l’hormone du bonheur) permet de lutter contre les effets d’une dépression légère à modérée.

PUB
PUB

Rhodiole : posologie

La rhodiole peut être prise en infusion ou sous forme de gélules. Il est préférable de prendre la rhodiole au cours de la matinée plutôt que le soir du fait de ses effets stimulants. La posologie se situe, selon les cas, entre 145 et 400 mg/jour.
Il est vivement recommandé de demander conseil à son médecin ou à son pharmacien avant de prendre de la rhodiole. Seul un professionnel de santé peut adapter le dosage aux besoins et à l’état de santé du patient.

Rhodiole et safran : une synergie efficace contre la dépression

La synergie rhodiole et safran (Crocus sativus L.) permettrait d’obtenir de très bons résultats chez les personnes dépressives. L’extrait de rhodiole et safran, en gélules ou en comprimés, permettrait d’obtenir des effets rapides tels que :
- une bonne adaptation au stress émotionnel ;
- un renforcement des fonctions cognitives ;
- un renforcement du système nerveux ;
- une bonne stimulation du système immunitaire.
Les effets sur la dépression de cette combinaison de plantes médicinales seraient identiques à ceux obtenus avec des antidépresseurs chimiques à l’exception des effets secondaires.

Rhodiola : un danger chez certaines personnes

La rhodiola présente un danger chez certaines personnes, à savoir :
- les enfants ;
- les personnes bipolaires ;
- les personnes âgées ;
- les patients qui souffrent d’insuffisance rénale ou de maladies cardiaques ;
- les femmes enceintes ou allaitantes.
D’autre part, la rhodiole n’est pas recommandée pour les patients déjà sous traitement médicamenteux du fait des risques réels d’interaction. Si vous souhaitez recourir aux médecines douces, prenez toujours les précautions qui s’imposent car les principes actifs des plantes ne sont pas sans incidence sur votre santé. Il est indispensable d’en parler préalablement à votre médecin.

Publié le 29 Novembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé