Reins : quels symptômes doivent vous inquiéter ?

© Istock
Fatigue musculaire, mal de dos, gonflement anormal… Les signaux permettant de détecter un dysfonctionnement rénal sont aussi nombreux que peu caractéristiques. Voici ceux qui doivent vous conduire à consulter.
PUB

Le besoin d’uriner la nuit

Dans le langage médical, on qualifie de «nycturie» le besoin d’aller aux toilettes plusieurs fois au cours de la nuit. La majorité des gens ne se réveillent pas la nuit pour uriner et les médecins suspecteront nécessairement une maladie des reins chez les personnes qui doivent se lever plus de deux fois. Il faut savoir qu’en phase de repos, les reins produisent beaucoup moins d’urines que le jour mais que ces dernières seront plus concentrées.

PUB
PUB

Une fatigue inexpliquée

Les reins ont pour principale mission de filtrer et d’éliminer les différents déchets métaboliques qui polluent notre organisme. En cas de dysfonctionnement rénal, les toxines vont avoir tendance à s’accumuler, ce qui va accroître le taux d’acidité du sang. Le corps va progressivement s’épuiser et s’intoxiquer.

Des œdèmes généralisés

L’insuffisance rénale peut générer d’importants gonflements des jambes, des chevilles, des pieds et même des paupières. Une telle dysfonction va, en effet, altérer l’élimination des liquides contenus dans le corps. L’eau plasmatique va alors être emprisonnée dans les tissus, ce qui peut, à terme, entraîner une prise de poids et accroître le risque d’hypertension artérielle.

Des crampes musculaires

Les troubles musculaires surviennent généralement à un stade déjà avancé de la pathologie rénale. Ceux-ci s’expliquent par l’accumulation de potassium dans le sang. Il n’est pas rare qu’ils soient associés à des démangeaisons cutanées intenses qui peuvent se généraliser à l’ensemble du corps.

Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 13 Septembre 2018 : 15h00
La rédaction vous recommande sur Amazon :