Règles : la cup menstruelle est aussi sûre que les autres protections hygiéniques

Publié le 17 Juillet 2019 à 12h58 par Sophie Raffin, journaliste santé
De plus en plus de femmes se tournent vers les coupes menstruelles pendant leurs règles. Et elles n'ont pas tort. Une étude parue dans la revue scientifique The Lancet Public Health assure que la cup est aussi efficace et sûre que les serviettes et les tampons.
© Istock

Testées et approuvées... tel pourrait être l'argumentaire de vente des coupes menstruelles. Selon l'étude parue dans The Lancet Public Health le 16 juillet 2019, 70% des femmes qui ont déjà utilisé les "cups" pendant leurs règles, disent vouloir continuer à le faire.

Penelope Phillips-Howard, professeure à la Liverpool School of Tropical Medicine qui a travaillé sur cette étude qui compile les données de 43 recherches précédentes, explique "1,9 milliard de femmes dans le monde sont en âge d’avoir leurs règles - et passent donc en moyenne 65 jours par an à gérer leur flux de sang menstruel - et pourtant, il n’y a que peu d’études de qualité qui comparent les moyens de protection".

Les cups aussi efficaces que les tampons

Cette méta-étude, qui porte sur 3 300 femmes au total, assure que les coupes menstruelles offrent une protection aussi efficace que les autres protections hygiéniques. Les scientifiques indiquent "les fuites sont aussi ou moins nombreuses en utilisant une cup que les tampons et les serviettes hygiéniques".

Ces dispositifs qui s'insèrent dans le vagin pour récupérer le sang des règles, ne semblent pas augmenter non plus les risques d'infections. Ils n'ont également "aucun effet indésirable sur la flore vaginale". 5 cas de syndrome du choc toxique ont été rapportés. Toutefois, le nombre exact d'utilisatrices de la coupelle n'était pas connu, il est difficile pour les chercheurs d’établir les risques de développer cette pathologie.

La coupe menstruelle est économique

La coupe menstruelle a également un intérêt économique pour ses utilisatrices. Si généralement le dispositif est 5 à 7% plus cher qu’une boîte de 12 serviettes ou tampons, il est plus intéressant pour le porte-monnaie sur le long terme puisqu'il est réutilisable. Certains modèles peuvent durer jusqu’à dix ans.

L'étude qui a analysé les prix des 199 marques disponibles dans 99 pays, remarque que les tarifs de 0,72 et 46,72 dollars, avec un prix médian de 23,3 dollars. Le spécialiste britannique de santé publique, Julie Hennegan, estime ainsi dans l'étude parue le 16 juillet "Ces résultats montrent que les coupes peuvent être une option sûre et économique pour les femmes".

Comment utiliser une coupe menstruelle ?

Une coupe menstruelle est un dispositif en latex ou en silicone que l'on place dans son vagin pour récupérer le sang menstruel. Sa contenance peut atteindre jusqu'à 30 ml.

Il est recommandé de se laver les mains avant et après la manipulation de la cup.

La coupelle propre doit être insérée pliée. Elle se dépliera seule et se plaquera aux parois vaginales. Elle sera maintenue en place grâce aux muscles vaginaux.

Les gynécologues recommandent de la changer/vider toutes les 4 heures maximum - comme pour les tampons - afin d'éviter les syndromes du choc toxique menstruel.

Il faut également rincer le dispositif avant de le remettre en place. Par ailleurs, la coupe doit être stérilisée avant ou après les menstruations.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Menstrual cup use, leakage, acceptability, safety, and availability: a systematic review and meta-analysis, The Lancet Public Health, 16 juillet 2019