Reflux et brûlures d'estomac : 9 aliments à éviter

Le reflux gastro-oesophagien correspond à des remontées acides depuis l'estomac vers l'Œsophage, traduisant un mauvais fonctionnement du sphincter Œsophagien. Les symptômes sont classiques : brûlures d'estomac, acidités gastriques, reflux après les repas, en position penché en avant ou allongé, mais aussi toux, inflammation du pharynx, etc. Pour les limiter, il est recommandé de commencer par respecter quelques règles et d'éviter notamment certains aliments et boissons.

Publicité

Quels aliments et boissons éviter en cas de reflux gastro-oesophagien ?

1) Café, thé et boissons au cola

Ces boissons contiennent de la caféine ou de la théine, des substances qui favorisent le relâchement du sphincter de l'œsophage et ainsi les remontées acides. Par ailleurs, caféine et théine peuvent contribuer à irriter la muqueuse œsophagienne laquelle est enflammée chez les personnes sujettes au reflux gastro-œsophagien.

2) Les boissons gazeuses

Toutes les boissons gazeuses sont à éviter car en augmentant le risque de ballonnements, elles exercent un effet négatif sur le sphincter gastro-œsophagien.

Publicité
Publicité

3) Vin, bière et autres boissons alcoolisées

Toutes les boissons alcoolisées ont également l'inconvénient de relâcher le sphincter de l'œsophage, valve musculaire qui empêche le contenu de l'estomac de remonter dans l'œsophage. Sur un estomac vide (à jeun), cet effet est encore plus puissant.

4) Le lait

Le lait est un aliment à éviter car il contient des graisses, des protéines et du calcium, trois éléments qui contribuent à stimuler la production d'acides gastriques.

5) Le chocolat au lait

Le chocolat au lait, en apportant à la fois des graisses et de la caféine, est bien connu pour déclencher des aigreurs d'estomac.

6) Les aliments gras et les fritures

Plus les repas sont gras, plus la digestion est difficile et ralentie. Les aliments séjournent longtemps dans l'estomac, ce qui accroît les sécrétions acides de l'estomac.

7) Les agrumes et leur jus (oranges, citrons...)

En raison de leur acidité qui s'ajoute à celle des sucs gastriques. Par ailleurs, la vitamine C qu'ils contiennent augmente la sécrétion acide de l'estomac.

8) Menthe verte et menthe poivrée

La menthe a la propriété de favoriser le relâchement du sphincter œsophagien. C'est également le cas de la tomate.

9) Les épices et les aromates

En effet, épices et aromates sont susceptibles d'irriter davantage la muqueuse de l'œsophage et de renforcer ainsi les sensations de brûlures.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 07 Novembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 18 Décembre 2015 : 17h08
Source : " 1001 remèdes maison, des solutions simples pour une bonne santé au quotidien ", Sélection du Reader's Digest.