Récidive du cancer : vaincre la dépression grâce aux associations, le témoignage d’Isabelle
Sommaire

Des bienfaits durables, physiques et moraux

Cette semaine a tout changé, même s’il est difficile pour moi d’expliquer précisément pourquoi et comment, puisque l’effet a été quasi-instantané ! Je suis arrivée en pleine dépression à cause de ma récidive, et ressortie une semaine plus tard en étant redevenue pleinement moi-même. Pour moi, il y a vraiment eu un « avant » et un « après » mon séjour. Physiquement, les activités sportives m’ont permis de redécouvrir mon corps et ses capacités, moi qui pensais n’être plus capable de rien et n’en n’avait même plus envie. J’ai même retrouvé l’envie de faire des activités de montagne (ce que je ne faisais plus depuis des années alors que j’y vis) et je sais désormais que mon corps en est capable. A tel point que cet été, je suis montée, seule, au refuge de montagne où travaillait mon fils ! Il y avait plusieurs heures de randonnée assez ardue avec du dénivelé, mais j’ai mis un point d’honneur à l’accomplir, comme un challenge… et quand mon fils m’a vue arriver, cela a été pour nous deux un moment de grande fierté mais également très fort en émotions. Ce séjour m’a permis d’avancer, de sortir la tête de l’eau, de retrouver le moral et confiance en moi, et même si je me sens encore un peu mal dans mon corps de femme (j’ai pris quelques kilos et mes cheveux, qui ont repoussé dès la fin de la chimio, sont encore courts comme un garçon), je renoue avec la confiance et la bonne humeur. Cette semaine a été incroyable, et moi qui rechignais à y aller, j’aurais volontiers refait une semaine supplémentaire, même payante, tellement l’expérience a été positive, salvatrice ! C’est une vraie chance d’avoir pu profiter d’un tel séjour, et je souhaite à chaque malade de pouvoir bénéficier de tels moments et d’un si bon accompagnement. Personnellement, cela m’a permis d’avancer, et de prendre un nouvel élan. J’ai repris courage, retrouvé le sourire, et la vie continue son chemin…

Asso « A chacun son Everest »

L’association « A chacun son Everest » a été créée en 1994 par Christine Janin, médecin, alpiniste, et première femme à avoir atteint le sommet de l’Everest en 1990. En établissant un parallèle entre le chemin vers ce sommet mythique (8848 mètres) et celui, personnel, vers la guérison, son association propose des séjours d’une semaine à des patients en rémission de cancer. Une escapade accompagnée pour les aider à « guérir mieux » grâce à « l’ascension de leur Everest » et qui fait partie intégrante du parcours de soin. Initialement destiné uniquement aux enfants touchés par la leucémie, ce lieu de vie dédié s’est ouvert depuis 2011 aux femmes victimes d’un cancer du sein. Basé à Chamonix, l’établissement propose chaque année 14 séjours pour les enfants et 14 séjours pour les femmes (par groupes de 12 personnes), et a déjà reçu plus de 4000 enfants et 600 femmes. Cette association loi 1901 est reconnue d’utilité publique et finance intégralement les séjours.

http://www.achacunsoneverest.com/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :