Rappel : des bactéries retrouvées dans des crèmes hydratantes Mixa bébé

Si vous avez acheté un tube de crème hydratante protectrice Mixa bébé, prudence. Un lot de tubes de la célèbre marque fait l’objet d’un rappel, car il contient des bactéries pouvant mettre en danger les personnes fragiles.
© Istock

Il est important de bien lire l’étiquette avant d’appliquer la crème hydratante protectrice Mixa Bébé sur votre épiderme ou celui de votre enfant. La marque de cosmétiques spécialisée dans les soins pour le corps rappelle un de ces lots. Elle explique “Dans le cadre de nos contrôles qualité réguliers, nous avons constaté la présence de bactéries dans la crème Mixa bébé «Crème hydratante protectrice vitamine E + huile d’amande douce» tube 100ml”. Ces dernières peuvent “provoquer de rares infections, en particulier chez les personnes immunodéprimées et celles atteintes de mucoviscidose”.

Ainsi, l’entreprise a décidé “par précaution” de procéder au rappel du lot concerné.

Rappel de produit : les détails qui permettent de reconnaître la crème Mixa bébé incriminée

Voici les informations sur le produit rappelé :

  • Nom du produit : crème hydratante protectrice vitamine E + huile d’amande douce
  • Marque : Mixa bébé
  • Numéro de lot : 22S803
  • Code-barres : 3 058 325 050 054
  • Conditionnement : tube de 100 ml
  • Commercialisé depuis : août 2019
  • Motif du rappel : présence de bactéries
  • Risque : les utilisateurs peuvent développer des infections, surtout les personnes immunodéprimées et celles atteintes de mucoviscidose.

La société Mixa précise que le numéro de lot de ses tubes se situe sur la soudure. Pour toute information supplémentaire, les consommateurs peuvent contacter le numéro vert 0.800.74.65.70. Il est gratuit est disponible 7 jours sur 7 entre 8h et 20h.


Bébé : attention peau sensible

À la naissance, la peau de bébé - fine et fragile - s’irrite facilement. Par ailleurs, son épiderme n’est pas totalement mature et ne remplit pas encore son rôle de barrière protectrice. Il est plus perméable. Il est donc important d’utiliser des produits dédiés aux petits. Il est aussi recommandé d’éviter les eaux de toilette alcoolisées, l'alcool à plus de 60° ainsi que certains désinfectants comme le mercurochrome et les pommades contenant de la cortisone. Il est aussi conseillé d’éviter les produits des substances irritantes et/ou dangereuses pour la santé comme ceux contenant le méthylisothiazolinone (MIT) (risque d'eczéma, d’allergie) ou encore le phénoxyéthanol et de privilégier en revanche les labels biologiques. Leurs produits contiennent au minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle.

Cosmétiques : les bons gestes à suivre

Si les produits cosmétiques ont pour mission de booster votre beauté et l’éclat de votre peau, il est important de respecter certains points pour assurer leur efficacité. Il est recommandé de :

  • respecter les consignes de conservation inscrites sur les emballages ainsi que le mode d'emploi des produits ;
  • ne pas utiliser les crèmes au-delà de la durée d’utilisation (période après ouverture) indiquée ;
  • éviter d’exposer vos produits à des variations de température importantes ainsi qu’aux rayons directs du soleil ;
  • nettoyer régulièrement les accessoires applicateurs : pinceaux, éponges… ;
  • se laver les mains avant et après l'utilisation d'un cosmétique ;
  • ne pas se mettre au soleil après avoir utilisé certains laits, parfums, crèmes, surtout ceux à base d'extraits végétaux, huiles essentielles ou alcool.

Produits de beauté : Comment bien lire l’étiquette ?

On ne pense pas toujours à vérifier, mais les produits cosmétiques et d’hygiène ont une durée de conservation. Les utilisateurs ont deux indicateurs à leur disposition :

  • la “date de durabilité minimale” : elle est précisée sur l’emballage par le biais d’un logo en forme de sablier ou la mention "à utiliser avant". Son inscription sur le flacon n'est plus obligatoire si la durée excède 30 mois ;
  • la “Période Après Ouverture” (PAO) : elle est indiquée par le symbole d'un pot ouvert. Le chiffre à l'intérieur précise le nombre de mois limite d'utilisation du produit une fois qu’il a été entamé : 6M pour 6 mois, 8M pour 8 mois, etc.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.