Quelles solutions en cas de crise de migraine ?

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 26 Novembre 2010 : 12h29
Mis à jour le Lundi 11 Juin 2012 : 15h45

La migraine désigne des maux de tête bien particuliers, qui se manifestent par crises. Quelles sont les solutions pour se débarrasser des crises de migraine ? Petite revue des solutions issues de la médecine conventionnelle et complémentaire.

PUB

Savez-vous reconnaître une crise de migraine ?

Douleur aiguë soudaine et pulsatile, souvent unilatérale, qui peut durer de 4 heures à 3 jours. Invalidante, la crise de migraine s’accompagne de nausées, voire de vomissements et d’une intolérance au bruit et à la lumière.

Handicapante, la douleur est augmentée à l’effort, même minime.

La migraine a une origine neurovasculaire, c’est-à-dire qu’elle est la résultante d’un trouble vasculaire et d’un dysfonctionnement des neuromessagers cérébraux.

PUB
PUB

Que peut la médecine conventionnelle contre la crise de migraine ?

Automédication et migraine :

Une crise de migraine peut céder avec la prise d'antalgiques, notamment aspirine et ibuprofène (plus efficace que le paracétamol).

Attention toutefois de ne pas en abuser: l'automédication peut mener à des migrainesmédicamenteuses, entretenues par l'abus de ces médicaments antidouleurs et nécessitant un véritable sevrage.

Médicaments de crises de migraine :

En l'absence d'efficacité, il existe des antalgiques plus puissants contre les crises de migraine. Il s'agit d'anti-inflammatoires, et des molécules spécifiques, les triptans et les dérivés de l'ergot de seigle, uniquement disponibles sur prescription du médecin.

Tous ces médicaments sont à prendre le plus rapidement possible au tout début de la crise migraineuse pour accroître leur efficacité.

Traitement de fond de la migraine :

La meilleure façon de se débarrasser d'une migraine reste de prévenir la crise à l'aide d'un traitement de fond :

  • bêtabloquants,
  • anti-sérotoninergiques,
  • dérivés de l'ergot de seigle,
  • certains antiépileptiques.
Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 26 Novembre 2010 : 12h29
Mis à jour le Lundi 11 Juin 2012 : 15h45
Source : Le grand guide de la santé : 4 médecines pour bien se soigner, Editions Solar.
PUB
PUB
A lire aussi
MigrainePublié le 06/09/2001 - 00h00

On distingue deux sous-groupes de maux de tête : les maux de tête primaires (céphalées primaires) et maux de tête secondaires (céphalées secondaires).Les maux de tête primaires sont le résultat de problèmes biologiques du cerveau, tandis que les maux de tête secondaires accompagnent une...

Migraine : les malades ne consultent pasPublié le 20/03/2006 - 00h00

Entre 12 et 15% des adultes souffrent de migraine. Parmi eux, 30 à 45% n'en ont jamais parlé à leur médecin. En conséquence, l'automédication pour la migraine est importante, fréquente et le plus souvent inefficace. Le point sur le diagnostic et les traitements de la migraine.

Les enfants aussi peuvent avoir la migrainePublié le 26/08/2002 - 00h00

On ne pense pas assez à évoquer la migraine devant un enfant qui a mal à la tête, d'autant plus qu'il existe souvent d'autres signes cliniques pouvant passer au premier plan. Ainsi, face à un enfant qui vomit, qui présente des troubles visuels ou un comportement inhabituel, il faut savoirrechercher un mal de tête. La migraine de l'enfant diffère de celle de l'adulte par la brièveté des crises et le caractère bilatéral de la douleur. A côté du traitement immédiat de la crise, la migraine doit bénéficier d'un traitement de fond, qui fait notamment appel à la relaxation et...

Plus d'articles