Que faire quand l'enfant tant désiré se fait attendre ?

La plupart des couples pensent que dès l'arrêt de la contraception un enfant va naître neuf mois plus tard. Ce n'est pas toujours le cas, et le temps semble alors bien long ... Aujourd'hui, la difficulté à concevoir un enfant est abordée en y intégrant les deux partenaires. Seule l'alliance des deux fertilités permet ou non une grossesse.
Publicité

Stérilité, infertilité ou hypofertilité ?

Ne pas réussir à concevoir un enfant n'est pas toujours le signe d'une stérilité, c'est-à-dire d'une impossibilité. C'est pourquoi, les spécialistes préfèrent utiliser le terme d' « infertilité ». En effet, nombre de couples sont simplement hypofertiles et conservent donc un potentiel. Pour faire un bébé, certaines conditions sont indispensables : des appareils génitaux sains et des rapports sexuels satisfaisants en qualité et en fréquence. Ainsi, sans l'une de ces conditions, l'enfant peut se faire attendre longtemps sans pour autant pouvoir parler de stérilité.

Publicité
Publicité

Quand faut-il consulter ?

Après une année entière de rapports sexuels réguliers et non protégés sans succès, il est conseillé à un couple de moins de 30 ans de consulter. En revanche, certaines circonstances précises doivent amener à une consultation sans délais, comme une pathologie gynécologique masculine ou féminine suspectée ou connue, ou encore des troubles évidents du cycle menstruel. L'âge de la femme est également déterminant : au-delà de 35 ans les chances de concevoir s'amenuisent. Il devient donc important de ne pas trop attendre, car notamment le processus d'exploration de l'infertilité est souvent long et les techniques de procréation assistée sont moins efficaces quand l'âge avance.

 
Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 04 Mai 2001 : 02h00