Quand le corps dit STOP : les signes caractéristiques

Publié le 19 Février 2019 par Dr Claire Lewandowski, psychiatre et addictologue
© Adobe Stock

Savoir reconnaître et interpréter ses symptômes corporels permet de mieux comprendre les messages de son corps et parfois même ses propres émotions. Quand il dit stop, c'est que le mal-être, les mauvaises habitudes de vie, le stress, la peur, ou l'environnement personnel et professionnel peuvent être en cause. Les signes peuvent alors être très variables en fonction de la personnalité et du contexte.

PUB

Des douleurs chroniques à cause d'un manque d'exercice

© Adobe StockRessentir des tensions corporelles comme des contractures musculaires, des douleurs articulaires, ou encore des maux de tête réguliers n'est pas anodin. Votre corps essaie d'attirer votre attention sur une mauvaise position chronique (devant l'ordinateur, dans la voiture...) mais aussi sur un manque d'activité physique régulière ou un contact prolongé avec les écrans. Écouter ses douleurs permet de se remettre en cause pour optimiser son poste de travail (grâce à des mesures d'ergonomie ou le port de lunettes anti lumière bleue par exemple), et son hygiène de vie en prenant l'habitude de faire un sport régulièrement.

PUB
PUB

Des malaises à répétition

Qu'il s'agisse de vertiges, d'une sensation de malaise ou même d'une perte de connaissance transitoire, ce genre de symptômes n'est jamais anodin. Le lieu et la chronologie des malaises doivent être interprétés pour mieux comprendre quel message votre corps veut vous donner. Ils se produisent en général en cas d'hypoglycémie à cause d'une mauvaise alimentation, ou en cas de fatigue excessive en lien avec un surmenage par exemple. Dans tous les cas, une remise en cause globale de l'hygiène de vie est nécessaire avec l'accompagnement d'un professionnel de santé.

La rédaction vous recommande sur Amazon :