Quand bébé fera-t-il ses nuits ?

© Fotolia

Le sommeil de bébé est une des grandes préoccupations des jeunes parents. Mais patience : à cinq mois, environ 50 % des bébés parviennent à aligner leur sommeil sur celui des parents...

PUB

Jour ou nuit : du pareil au même pour les bébés...

"Est-ce qu'il fait ses nuits ?" : voici la question à laquelle sont régulièrement confrontés les jeunes parents. Au cours des premiers mois, il faut pourtant se montrer patient. Difficile en effet de demander à un nourrisson de s'adapter du jour au lendemain à nos propres rythmes ! Rappelons que dans le ventre de sa mère, le fœtus dort environ 95 % du temps. Durant le premier mois qui suit la naissance, le nourrisson dort environ 75 % du temps, c'est-à-dire en moyenne 16 heures par jour. Le hic bien sûr est qu'il ne s'agit pas de 16 heures en continu ! Le nourrisson va ainsi se réveiller en moyenne quatre fois la nuit et quatre fois le jour, c'est-à-dire... toutes les 3 heures. Les phases d'éveil les plus longues ont généralement lieu vers 9 heures, 18 heures et 3 heures du matin. Autrement dit, dans un premier temps, le sommeil de bébé ne tient pas vraiment compte de l'alternance jour/nuit... Ces éveils sont par ailleurs liés au besoin de se nourrir. Dormir et manger sont en effet pratiquement les deux seules activités du tout-petit !

PUB
PUB

La structure du sommeil des nourrissons

Le sommeil du nouveau-né (de un à deux mois) est constitué d'une alternance entre sommeil lent et sommeil paradoxal. Le sommeil lent occupe 35 à 40 % du temps. Pendant cette phase, le bébé est calme et ne bouge pratiquement pas. Le sommeil paradoxal, pendant lequel les rêves ont lieu, occupe environ 60 % du temps : dans cette phase, le bébé est plus agité. Il fait parfois des gestes brusques et son visage change souvent d'expression. Cette phase est parfois interrompue de micro-éveils. Mais attention, bébé dort toujours... ne le réveillez pas.

Publié le 19 Novembre 2010 | Mis à jour le 24 Novembre 2010
Auteur(s) : Julie Luong, journaliste santé
Source : J.
Voir + de sources
M.T. Henderson, Pediatrics, octobre 2010