Purple drank : la nouvelle drogue des ados, à base de sirop contre la toux

L’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) s’inquiète de la consommation croissante de cette nouvelle drogue dénommée « Purple drank », sorte de cocktail fait maison par les jeunes à partir de médicaments très courants comme le sirop contre la toux.

PUB

Ados et drogues : codéine et prométhazine

Cette nouvelle boisson récréative prisée des jeunes contient de la codéine et du prométhazine, additionnés de soda. La codéine est un opiacé indiqué dans le traitement de la toux et des douleurs modérées à intense. La prométhazine est un antihistaminique H1 indiqué dans le traitement symptomatique des manifestations allergiques et en cas d’insomnies occasionnelles.

Inventée à la fin des années 1990 aux Etats-Unis, cette drogue constitue actuellement un problème de santé publique chez les jeunes Américains. En France, les premiers signalements ont été rapportés en 2013, avec depuis une nette augmentation de consommation laquelle peut entrainer des troubles de la vigilance, du comportement (agitation, confusion, délire…) et des crises de convulsion.

PUB
PUB

Purple drank : l’Ansm appelle à la vigilance

Inquiète de l’usage détourné de ces médicaments « par une population particulièrement vulnérable », l’Ansm demande à tous les acteurs d’être vigilants (pharmaciens, médecins, infirmières scolaires…) et de repérer toute demande suspecte, notamment de la part d’un ado, de médicaments contenant de la codéine ou d’antihistaminiques : sirops contre la toux, contre la douleur, les allergies…

Pour en savoir ou se faire aider :

Drogues Info Service, http://www.drogues-info-service.fr/ ou 0800 23 13 13.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 14 Mars 2016 : 13h44
Source : Point d’information de l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm), 10 mars 2016.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés