Les jeunes et la drogue : hélas en croissance !

Selon une enquête intitulée Escapad réalisée auprès de 14.000 jeunes lors de la Journée d'Appel et de Préparation à la Défense 2000 (JAPD), en six ans, la population des jeunes concernés par la drogue s'est accrue d'un quart. Par ailleurs, ont constate que les filles tendent à « rattraper » les garçons.
Publicité

A 17 ans un Français sur deux et deux Françaises sur cinq ont déjà occasionnellement expérimenté le cannabis. Deux ans plus tard, ils sont 60% a y avoir goûté. Son emploi répété concerne 24% des garçons et 13% des filles alors que sa consommation intensive (20 fois et plus par mois) est respectivement de 8% et 2,6%.Quant aux autres substances psychoactives, 8% des jeunes interrogés concèdent faire usage du poppers (produit détourné de son usage, indiqué pour soigner les maladies cardiaques), 9% des champignons hallucinogènes et 7% de l'ecstasy.Près de quatre adolescents sur dix fument quotidiennement du tabac. De plus, 64% des garçons et 50% des filles se sont déjà retrouvés en état d'ébriété avancé !

Publicité
Publicité

Le danger de la polyconsommation

Comparé à l'alcool et au tabac, le cannabis est jugé moins dangereux. Toutefois se sont les associations ou polyconsommations (drogues, alcool, tabac) qui sont extrêmement redoutables, et pourtant ils sont 98% à avouer mélanger l'ensemble de ces produits.

Cette enquête permet de mieux connaître les comportements et souligne notamment l'importance de différencier les usages occasionnels des usages systématiques ou problématiques. De plus, l'augmentation des polyconsommations est inquiétante et dangereuse. Un des objectifs serait donc d'éviter aux jeunes de passer d'une première expérience à un emploi plus intensif et nocif, mais la prévention auprès des adolescents n'est pas toujours aisée et les mises en garde rarement écoutées

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 12 Février 2001 : 01h00
Source : Le Figaro, lundi 5 février 2001.