Psoriasis : la maladie de peau la plus gênante pour les Français

© Adobe Stock

Le psoriasis est caractérisé par l’apparition de plaques inflammatoires. Cette maladie inflammatoire de la peau affecte sévèrement la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

PUB

Elle est la maladie de peau la plus gênante pour les personnes qui en souffre. Le psoriasis, dont la 15e Journée Mondiale se tient le 29 octobre 2018, est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Elle se manifeste par poussées de plaques inflammatoires qui desquament et qui démangent. Selon l’étude "Objectifs peau" réalisée par la Société Française de Dermatologie sur un échantillon de 20 012 personnes âgées de plus de 15 ans et rapportée par l'Association France Psoriasis, 74% des patients ayant eu d’autres problèmes de peau considèrent le psoriasis comme étant le plus gênant et 77% que le psoriasis altère leur qualité de vie.

PUB
PUB

Un impact sexuel pour 15% des personnes

D’après les résultats de ce sondage, le psoriasis impacte à la fois la vie personnelle et la vie professionnelle pour 7 personnes sur 10. De même, 30% des participants ont déclaré avoir déjà éprouvé un sentiment de découragement face au quotidien et 34% rapportent des difficultés à trouver le sommeil en lien avec leur maladie. "Par ailleurs, près de 10% des personnes atteintes de psoriasis déclarent que la maladie est également source de difficultés au sein de leur vie de couple, et plus particulièrement concernant l’impact sur la vie sexuelle à hauteur de 15%" détaille l’Association France Psoriasis dans un communiqué daté du 3 octobre 2018.

Maladies des os et des articulations et syndrome dépressif

Le fort impact du psoriasis sur la qualité de vie des personnes qui en souffre vient aussi du fait que ce problème de peau est généralement associé à d’autres maladies. Le plus souvent, ces pathologies consistent en des maladies ostéo-articulaires (comme le rhumatisme psoriasique ou les spondylo-arthrites) plus de deux fois plus fréquentes chez les personnes souffrant de psoriasis que chez le reste de la population (17% contre 8%). Elles comportent également des syndromes dépressifs, 2,5 fois plus fréquents chez les personnes atteintes de psoriasis que dans le reste de la population (15% contre 6,4%).

© Associations©Association France Psoriasis

"Une maladie avillissante, voire honteuse"

Si des traitements efficaces existent, tous les patients n’en bénéficient pas car seulement 66% des personnes atteintes par un psoriasis sont suivies par un dermatologue. Et c’est contre ce manque de suivi, d’information et de prise en charge que l’Association France Psoriasis souhaite lutter à travers une nouvelle campagne de prévention. "Parce que cette maladie est souvent ressentie comme avilissante, voire 'honteuse' toute l’action de l’association est orientée pour faire connaître le psoriasis et permettre à chacun d’apprendre à mieux vivre avec la maladie tout en la combattant. Rappelons également que selon le rapport global mondiale de l’OMS sur le psoriasis, ce n’est pas la gravité de la maladie qui cause l’exclusion, c’est largement la manière dont la société y réagit", note ainsi Roberte Aubert, Présidente de l’Association France Psoriasis dans son communiqué.

Publié par Laurène Levy, journaliste santé le Lundi 29 Octobre 2018 : 12h50
Source : 15e Journée Mondiale du psoriasis, Communiqué et Dossier de presse de l’Association France Psoriasis, 3 octobre 2018 
Site internet de l’Association France Psoriasis, consulté le 29 octobre 2018 
Fiches informations Patients, site internet de la Société Française de Dermatologie consulté le 29 octobre 2018 
Psoriasis : le dermatologue, son expertise. Syndicat National des Dermatologues – Vénéréologues, mis à jour le 29 avril 2016 

PUB
PUB

Contenus sponsorisés