Produire soi-même de nouvelles artères pour des autogreffes

De nouvelles recherches ont permis de faire fabriquer de nouvelles artères chez l'animal. Ces artères ainsi constituées peuvent servir pour des greffes.
PUB

Les greffes d'artères ou de veines sont devenues très courantes. Par exemple à chaque pontage coronarien de nouveaux vaisseaux sont greffés au nouveau du cœur. Ces artères ou ces veines doivent être au préalable prélevées ailleurs. Il est ainsi devenu classique, pour les pontages, de prélever la veine mammaire interne. D'où l'intérêt des recherches qui permettent à l'organisme de produire de nouvelles artères.

PUB
PUB

A cet effet, après avoir implanté un tube de polyéthylène dans le péritoine d'un animal de laboratoire, il a été observé que ce tube était progressivement tapissé de nouvelles cellules qui constituaient un véritable néo-vaisseau. Une fois celui-ci terminé et débarrassé du tube initial, il peut être réimplanté chez l'animal. Il en a été fait ainsi chez 12 lapins au niveau de leurs carotides et ceux-ci sont toujours vivants 15 mois après, leurs nouvelles artères demeurant perméables. Les expériences vont pouvoir commencer chez l'homme.

Publié le 13 Août 2000
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Campbell, Vascular 2000, Perth, Western Australie, 22-25 Juillet 2000