Premiers soleils et peaux acnéiques…

Enfin, le beau temps est de retour ! Même si l'on ne peut se découvrir d'un fil, nous avons tous envie de renouer avec le soleil.

Mais quid de notre peau, surtout si elle souffre d'acné ?

PUB

L'acné et le printemps

L'acné est la maladie de peau la plus fréquente, et elle ne se limite pas aux adolescents : l'acné des adultes, surtout les femmes, est de plus en plus fréquente.

On dit souvent que l'acné diminue lorsque la peau est exposée au soleil.

Ce n'est pas vrai pour tout le monde, mais il est vrai que les rayons du soleil ont un effet bénéfique sur l'acné : ils diminuent l'inflammation, qui entraîne les manifestations les plus visibles, les rougeurs. Par ailleurs, un teint bronzé camoufle dans une certaine mesure les boutons.

PUB
PUB

Cela ne justifie cependant pas de s'exposer aux premiers rayons du soleil sans réfléchir quand on a de l'acné…

Acné et soleil, pas si amis que ça…

Les effets des rayons du soleil ne sont que temporaires, et l'acné va revenir dès que le soleil diminuera.

Par ailleurs, de nombreux traitements contre l'acné (qu'ils soient pris en oral ou appliqués sur la peau) rendent plus sensible au soleil ; c'est notamment le cas de l'isotrétinoïne mais aussi d'autres solutions (adapalène ou acide azélaïque). Bien consulter la notice de ses médicaments.

Il faut donc absolument éviter de s'exposer quand on les prend.

Enfin, comme chacun sait, l'exposition au soleil augmente le risque de cancer de la peau.

Tous ces inconvénients pèsent lourd face à une efficacité contre les boutons qui ne sera pas ressentie par tout le monde et qui, dans le meilleur des cas, ne sera que temporaire.

Publié le 19 Avril 2011 | Mis à jour le 12 Mai 2016
Auteur(s) : Marion Garteiser, journaliste santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :