L'acné juvénile : ne vous découragez pas !

Publié le 20 Septembre 2007 à 2h00 par Dr Sylvie Coulomb
L'acné, qui touche de très nombreux adolescents, est due à une sécrétion excessive de sébum qui obstrue les pores de la peau. Elle se manifeste essentiellement par des points noirs ou blancs, appelés comédons. Ce n'est pas une maladie grave, et encore moins une maladie contagieuse. Son seul risque, bien que faible, est de laisser des cicatrices en cas de lésions profondes. C'est pourquoi il est recommandé de consulter un médecin pour savoir si vous devez suivre un traitement, qui sera personnalisé dans tous les cas. N'oubliez pas également de bien soigner votre peau, en y appliquant des produits doux et non irritants.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

L'acné perturbe la vie de 80% des adolescents pendant la puberté... C'est une affection dont on ne connaît pas vraiment l'origine : on ne sait pas pourquoi certaines personnes sont très touchées et d'autres pas du tout, en dehors de l'existence d'un facteur héréditaire.

Pourquoi a t-on de l'acné ?

Sous l'influence des hormones masculines ou androgènes, sécrétées en plus grande quantité lors de la puberté, les glandes sébacées de la peau sécrètent parfois du sébum de façon excessive : la peau et les cheveux deviennent gras. Il arrive que ce sébum en excès ne puisse s'évacuer en raison de la formation de bouchons au niveau des pores de la peau. Cette accumulation de sébum dans les glandes sébacées entraîne la formation de microkystes. C'est ainsi qu'apparaissent des points blancs ou des points noirs, appelés aussi comédons.

Qu'est ce que l'acné ?

En général, les lésions commencent à apparaître sur le front et le nez. Elles peuvent ensuite s'étendre sur les joues, le cou, et enfin le dos et la poitrine. L'acné peut prendre des formes variées et d'intensité différente : elle associe souvent une peau grasse avec des pores dilatés et des comédons. En cas d'inflammation des microkystes, apparaissent des lésions rouges en relief ou papules. Lorsque ces microkystes s'infectent, on peut voir des pustules ou des nodules, qui contiennent alors du pus.

Quelle est l'évolution ?

L'acné évolue volontiers par poussées, avec des périodes de rémissions. On constate souvent chez la femme une accentuation des lésions avant la survenue des règles. Le stress est également un facteur de poussée acnéique. L'acné guérit spontanément après quelques années d'évolution, en sachant qu'il est impossible de fixer précisément un âge de guérison. Excepté le préjudice esthétique, le seul risque de l'acné est lié à la formation de cicatrices. En effet, il arrive parfois que lorsque les boutons disparaissent, ils laissent des traces rouges qui peuvent inquiéter. Rassurez-vous, car dans la plupart des cas, elles disparaîtront spontanément en quelques mois, et d'autant plus vite que vous les protégerez efficacement du soleil, par une crème solaire protectrice. Seules les cicatrices en creux ou en relief peuvent nécessiter un traitement.

Ce que n'est pas l'acné !

- L'acné n'est pas une maladie contagieuse : personne ne peut vous transmettre l'acné.

- L'acné n'est pas liée à une mauvaise d'hygiène : elle apparaît aussi sur les peaux propres !

- L'acné n'a rien à voir avec l'alimentation : il n'a jamais été démontré que le chocolat ou les charcuteries favorisaient l'apparition d'acné. Il est cependant important, de façon générale, d'avoir une alimentation saine et équilibrée.

- L'acné n'est pas liée au sexe : elle touche aussi bien les filles que les garçons.

Quels sont les traitements de l'acné ?

Le traitement dépend à la fois du contexte et de la sévérité de la maladie. En cas d'acné modérée à sévère ou de préjudice esthétique, il est conseillé de consulter votre médecin qui vous proposera le traitement le plus approprié à votre cas. N'utilisez jamais un produit prescrit à quelqu'un d'autre ! Sachez également qu'il s'agit toujours d'un traitement de longue durée, dont l'efficacité ne se manifeste qu'après plusieurs semaines. Restez donc motivé(e) !

Les traitements existent sous deux formes, ceux qui s'appliquent localement et ceux que l'on prend par voie orale.

Les traitements locaux se présentent sous forme de gels, crèmes ou lotions : antibactériens, adapalène, rétinoïdes, à base d'acide salicylique, d'acides de fruits, ils permettent de déboucher les glandes sébacées et d'éliminer les points noirs. En cas de lésions inflammatoires, les soins à base de peroxyde de benzoyle et les antibiotiques locaux s'opposent à la multiplication des bactéries et évitent l'infection des comédons.

Les traitements oraux sont réservés aux formes plus sévères d'acné et sont souvent associés aux traitements locaux. Les antibiotiques doivent être pris pendant des périodes de trois mois et permettent de lutter contre la surinfection. L'isotrétinoïne est actuellement le seul traitement capable de stopper la maladie en agissant directement sur les glandes sébacées. Il est cependant réservé aux formes d'acné les plus sévères ou ayant résisté aux autres traitements en raison de ses effets secondaires possibles. Attention, une contraception efficace est obligatoire chez la femme en raison du risque de malformations foetales graves !

Quelques conseils pour bien soigner votre peau

Quelque soit le traitement local que vous suivez, vous devez y associer des soins cosmétiques pour compenser l'irritation qu'il provoque. Appliquez, en alternance avec le traitement local, une crème ou un gel aux propriétés adoucissantes et hydratantes, que vous choisirez dans une gamme de produits pour peaux à tendance acnéique. Nettoyez soigneusement votre peau matin et soir en utilisant notamment au niveau du visage un savon surgras ou un gel nettoyant. Vous pouvez vous exposer de façon raisonnable au soleil, à condition d'appliquer un écran solaire non comédogène. Attention, les traitements locaux ou oraux contre l'acné sont incompatibles, voire contre-indiqués avec les expositions aux UV.

Ce que vous devez éviter !

- Presser les boutons ou les gratter, au risque de voir les lésions s'étendre.

- Agresser trop souvent votre peau avec des produits à base d'alcool, de soufre ou antiseptiques.

- Aggraver l'acné en utilisant des crèmes pour peau sèche.

- Utiliser des savons abrasifs, irritant et desséchants.

L'acné ne dure pas toute la vie. Alors, surtout, ne vous découragez pas ! Suivez bien votre traitement et soyez persévérant.

Source : ANDEM (Agence Nationale pour le Développement de l'Evaluation Médicale). Recommandations et références médicales. Arch. Dermatol. Vénéréol. 1996 ; 122 : 30-36. Chivot M., Jamin C. Objectif peau. Vol.2. Déc.-janv. 94-95, 238-240.