Pourquoi et quand aller voir un sexologue ?

Décider d’aller voir un sexologue, il semble évident qu’il s’agit d'une décision prise en cas de problème sexuel.

Mais pour quels types de problème, et à partir de quel moment faut-il vraiment se décider à consulter un sexologue ?

PUB

Pour quels problèmes peut-on consulter un sexologue ?

L’information sexuelle

De nombreuses consultations de sexologie sont des consultations d’information sexuelle. En effet, la sexualité est un domaine dans lequel les idées fausses sont légions. Alors, quand on se pose une question comme : « suis-je normal » dans mon fonctionnement, dans mes fantasmes, dans mes pratiques sexuelles, dans ma relation de couple... aller consulter un sexologue peut suffire pour calmer des angoisses ou s’apercevoir au contraire qu’il existe vraiment un problème à résoudre.

Les problèmes sexuels fonctionnels

D’autres consultations de sexologie sont dédiées à des problèmes fonctionnels : troubles du désir, de l’érection, éjaculation précoce ou trop tardive, sécheresse vaginale chronique, absence de plaisir ou d’orgasme, difficultés à éjaculer, blocage sexuel… C’est un domaine dans lequel un(e) sexologue peut se révéler d’une très grande aide.

Les maladies ou médicaments

Les problèmes de santé peuvent être à l’origine d’une difficulté sexuelle et amener aussi à consulter, notamment les maladies chroniques, cardiaques, pulmonaires, neurologiques, inflammatoires, ou encore le diabète, les troubles prostatiques ou gynécologiques et certains cancers.

Et les maladies elles-mêmes ne sont pas seules en cause. Les traitements de ces maladies chroniques peuvent également entraîner des effets indésirables concernant la sexualité. Une consultation de sexologie peut permettre de faire le point et d’orienter vers des solutions, généralement avec l’aide du spécialiste de la maladie en cause.

PUB
PUB

Les problèmes de couple

Certaines difficultés sexuelles ont leur origine dans une tension de couple parfois ancienne ou parfois liée à des événements plus récents. Les sexologues sont habitués à travailler sur ces relations de couple et certains sexologues sont même spécialisés en thérapie de couple.

Des difficultés ou traumatismes personnels

Un antécédent d’agression sexuelle ou de viol, d’enfance maltraitée, de décès dans l’entourage, etc. De tels événements souvent très traumatisants peuvent avoir des conséquences sexuelles néfastes. Les sexologues sont à même d’aider une personne souffrant d’une histoire difficile à cicatriser ses traumatismes ayant une incidence sexuelle.

Quand aller voir un sexologue ?

En cas de problème sexuel, il est naturel d’attendre quelque temps.

En effet, certains problèmes d’érection, de sécheresse vaginale, de désir par exemple, peuvent être passagers et liés à une fatigue ou aux tensions émotionnelles d’un moment. En revanche, quand une difficulté s’installe et dure plusieurs semaines ou plusieurs mois sans que l’on réussisse à en sortir seul ou à deux, consulter un sexologue peut permettre de résoudre le problème avant qu’il ne devienne chronique.

On peut consulter un sexologue à tout âge, de 18 à 100 ans.

Il est rare qu’un adolescent consulte un sexologue en cabinet privé, mais il peut avoir affaire à des infirmières scolaires pour certaines très bien formées en sexologie.

Il n’est pas forcément nécessaire d’aller consulter directement un sexologue tout de suite à la moindre difficulté sexuelle. Un médecin, généraliste, gynécologue ou urologue possèdent une base de connaissances sexologiques parfois suffisante pour traiter un problème sexuel. Et même lorsque ce n’est pas le cas, un médecin est toujours capables de conseiller un correspondant sexologue en qui il a toute confiance.

Ce conseil et cette orientation vers un sexologue sérieux sont très précieux, car le terme de sexologue est galvaudé. Si les médecins sexologues possèdent tous un diplôme national dit « Diplôme Interuniversitaire », les autres sexologues peuvent avoir suivi une formation sérieuse universitaire d’une durée de trois ans comme beaucoup de psychologues, sages-femmes, infirmières, kinésithérapeutes. Malheureusement, d’autres soi-disant sexologues ont suivi une formation privée totalement insuffisante en parfois seulement… 4 jours ! À éviter donc…

Pour trouver un sexologue compétent

Il est bon de commencer par demander conseil à son médecin, de consulter :

Et quand on habite trop loin d’un cabinet de sexologie, il est aussi possible de trouver un sexologue formé à l’université pour des entretiens par vidéoconférence comme sur le site masantesexuelle.com.

Publié le 26 Mai 2014 | Mis à jour le 14 Avril 2016
Auteur(s) : Dr Catherine Solano