Pour ne pas être enrhumé ou grippé cet hiver, faites du sport !

© Fotolia

Ce conseil est particulièrement efficace. Faire du sport diminue dans des proportions considérables le risque d’être atteint d’un rhume. Cette infection est certes bénigne, mais elle est très fréquente et incommode chaque hiver des millions de personnes dans leurs activités familiales, professionnelles et sociales.

PUB

Le rhume, une affection aussi bénigne que fréquente

Nez qui coule ou inversement bouché, éternuements, gorge qui gratte, ces symptômes typiques du rhume ne sont pas graves, mais plus ou moins gênants, et durent plusieurs jours. Les rhumes ont pour origine des virus.

Or les rhinovirus représentent une famille nombreuse, avec quelque 200 virus hautement transmissibles. Résultat, chaque hiver, les rhumes se transmettent en famille, entre collègues et entre amis, faisant des millions de victimes de tout âge. Pis, on peut attraper plusieurs fois un rhume durant l’hiver ! Et aussi, chez certaines personnes, un rhume peut se compliquer, évoluant vers une otite, une sinusite, une bronchite, voire une pneumonie. Enfin, le rhume d'un adulte peut se transformer en bronchiolite chez un nourrisson.

PUB
PUB

Il est donc préférable de tout faire pour les éviter. Les règles d’hygiène sont en première ligne : tousser ou éternuer en se couvrant la bouche et le nez, se laver les mains, éviter les embrassades et les poignées de main avec les personnes enrhumées, en famille chacun son verre et ses couverts, etc.

Il existe une autre façon efficace de diminuer son risque d’avoir un rhume : faire dusport.

Plus de sport pour moitié moins de rhumes !

Selon cette étude américaine, plus on pratique d’activité physique, plus le risque d’être atteint d’un rhume diminue.

Plus de 1000 volontaires adultes ont été suivis durant 12 semaines hivernales.

Le nombre moyen de journées pendant lesquelles les sujets présentaient des symptômes de rhume était de 13 jours. Or cette moyenne diminue fortement parmi les personnes les plus actives physiquement. Les sujets qui pratiquent des activités sportives plus de 5 fois par semaine voient leur nombre de jours avec symptômes diminuer de 43%. Et si malgré tout ces personnes contractent un rhume, on remarque que les symptômes sont moins sévères (intensité moindre de 45%).

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 19 Novembre 2010 : 12h01
Mis à jour le Vendredi 23 Octobre 2015 : 12h38
Source : Nieman DC, et al., Br. J. Sports Med., 1er nov 2010.