Le point sur le cancer du sein métastatique

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 13 Janvier 2015 : 16h59
Mis à jour le Mercredi 02 Septembre 2015 : 15h17

Le cancer du sein métastatique est très peu connu. Comme son nom l’indique, il se caractérise par la présence de métastases, celles-ci pouvant se manifester lors d’une récidive ou être présentes d’emblée lors du diagnostic du cancer du sein.  

Que faut-il savoir sur le cancer du sein métastatique ?

© Istock
PUB

Quand le cancer du sein donne lieu à des métastases…

Les métastases sont des tumeurs se formant à partir de cellules cancéreuses qui se sont détachées de la tumeur d’origine (dite primitive). Dans le cas du cancer du sein, ce sont donc des cellules cancéreuses du tissu mammaire qui migrent via les vaisseaux lymphatiques ou les vaisseaux sanguins jusque dans d’autres organes où elles s’installent, se multiplient et donnent naissance à de nouvelles tumeurs : les métastases. Parfois, les cellules cancéreuses restent comme endormies dans un organe, pour ne se réveiller qu’à un moment donné sous l’action de facteurs en grande partie indéterminés.

Même si la nouvelle tumeur se situe dans un autre organe comme les os par exemple, les cellules cancéreuses qui la composent sont les mêmes que celles de la tumeur primitive, en l’occurrence des cellules cancéreuses du sein et non des cellules cancéreuses des os. Mais il s’agit bien d’une métastase d’un cancer du sein et non d’un cancer des os.

Les organes où s’installent le plus souvent les métastases du cancer du sein sont les os, suivis par le foie, les poumons, la plèvre et le cerveau, mais parfois aussi la peau et les ganglions.

PUB
PUB

Les métastases : d’emblée ou récidive d’un cancer du sein ?

Ces métastases peuvent s’installer d’emblée et donc être diagnostiquées en même temps que le cancer du sein primitif, ou bien résulter d’une rechute d’un premier cancer du sein.

Indépendamment de l’âge, ces métastases peuvent apparaître 5, 10 ou 15 ans après le diagnostic initial et ce malgré le succès des traitements, des bilans et des mammographies annuelles.

On ne connaît pas la prévalence exacte du cancer du sein métastatique car les registres du cancer incluent le nombre de décès total sans différencier ceux qui résultent d’une rechute.

On estime cependant qu’environ 20 à 30 % des patientes traitées pour un cancer du sein développeront dans un second temps des métastases, tandis que 5 % des cancers du sein seraient métastatiques d’emblée.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 13 Janvier 2015 : 16h59
Mis à jour le Mercredi 02 Septembre 2015 : 15h17
Source : Rapport Here & Now, La femme invisible, Pamela Abbott, Novartis Oncology, 2013. Onco Languedoc-Roussillon, Référentiel cancers du sein localement avancés et métastasiques, janvier 2013, http://www.oncolr.org/upload/Espace_patients/Referentiels_regionaux/ONCO_LR_Referentiel_sein_localement_avance_et_metastatique_janv_2013.pdf.  Société canadienne du cancer, www.cancer.ca. Institut national du cancer, www.e-cancer.fr. Europa Donna, Coalition européenne contre le cancer du sein, http://www.europadonna.org/wp-content/uploads/MetastaticBreastCancer-fr.pdf.
PUB
PUB
A lire aussi
Cancer du cerveauPublié le 19/03/2003 - 00h00

En matière de cancer du cerveau, il est important de distinguer les tumeurs primitives, les lymphomes et les métastases cérébrales, qui se traitent différemment et n'ont pas toutes le même pronostic.

Cancer des os : quelle est l'espérance de vie ?Publié le 07/07/2018 - 16h30

Le cancer des os peut être soit primitif, soit secondaire, c'est-à-dire métastatique d'un cancer d'un autre organe. Le pronostic et l'espérance de vie sont différents selon le type de cancer et la localisation.

Plus d'articles