Plouf, dans la boue !

Publié par Frédérique Lebel, journaliste santé le Lundi 12 Avril 2010 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 22 Octobre 2010 : 14h31

Depuis l'Antiquité, la boue constitue un soin de beauté, mais on préfère de nos jours l'appeler argile. En fait il s'agit de boues argileuses, de différentes couleurs. Vertes, rouges, jaunes, blanches ou roses, elles possèdent toutes de réelles vertus cosmétiques.

PUB

Curieusement, alors que les enfants adorent s'amuser avec de la boue qui leur rappelle peut-être la pâte à modeler, les adultes détestent le plus souvent le mot et tout ce qu'il évoque : saleté, taches, aspect collant ... Ils préfèrent parler d'argile. Or l'argile, c'est de la terre, une terre grasse lorsqu'elle se trouve au contact de l'eau, donc de la boue. Plus connue sous le nom de terre glaise, l'argile peut avoir plusieurs couleurs. La raison : les minéraux qui entrent dans sa composition déterminent sa teinte, et ses propriétés.

À chaque couleur, son application

- La plus couramment employée, la verte, absorbe l'excès de sébum des peaux grasses, désinfecte en cas d'acné, et possède des propriétés reminéralisantes.

- Proche de la verte, l'argile jaune est exfoliante, purifiante et adoucissante.

- Riche en silice, la blanche (ou kaolin) convient aux peaux sèches et fragiles. Elle favorise l'élimination des toxines, et possède un pouvoir cicatrisant. À noter : l'appellation "kaolin" provient du nom du premier gisement connu en Chine, situé à Kao-Ling. Les oxydes de fer donnent la couleur à l'argile rouge. Bénéfique pour toutes les peaux, elle est particulièrement riche en oligo-éléments, et améliore la micro-circulation sanguine.

- La rose est un mélange de deux argiles, kaolin rouge et kaolin blanc. Plus riche en oligo-éléments que l'argile blanche, elle respecte le Ph de la peau et convient bien aux peaux réactives et fragiles.

- Quant au rhassoul, d'origine marocaine, c'est une argile qui a la propriété d'absorber comme un buvard les excès de sébum et les poussières sans stimuler les glandes sébacées du cuir chevelu qu'il assainit tout en donnant du volume à la chevelure.

PUB
PUB

Et les péloïdes?

Il s'agit d'un terme créé par la société internationale d'hydrologie médicale et que l'on retrouve souvent dans les descriptifs des soins en centre thermal. Les péloses désignent les boues, majoritairement d'origine volcanique, présentant des propriétés thérapeutiques dont l'action est essentiellement antirhumatismale et antidouleur. L'application peut se faire par bains, ou localement sous forme de cataplasme. On parle alors de fangothérapie (venant du grec thérapia = traitement, et (issu du latin), de l'italien fango = boue). Ces boues sont constituées principalement d'une partie inorganique d'argile, et d'une partie organique comprenant une microflore (algues, diatomées, protozoaires, etc.) et d'autres composantes organiques de différente nature (microfaune, humus etc...). Elles sont classées selon la qualité d'eau minérale avec laquelle la boue jaillit à la source ou est mise à mûrir. On peut ainsi distinguer autant de variétés de boues qu'il y a d'eaux minérales, par exemple les boues sulfureuses, ferrugineuses, oligominérales, etc. À noter, il faut entendre par "maturation" d'une boue, un ensemble de phénomènes chimiques, chimico-physiques et biologiques auquel s'expose la boue "vierge" et l'eau minérale mélangée à celle-ci dans des bassins spécifiques.

Publié par Frédérique Lebel, journaliste santé le Lundi 12 Avril 2010 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 22 Octobre 2010 : 14h31
Source : Côté Santé.
PUB
PUB
A lire aussi
Mes trucs anti-peau grassePublié le 28/06/2010 - 00h00

Les peaux grasses sont dues à une production excessive de sébum. Mais bonne nouvelle, ce sébum hydrate et protège la peau. Ainsi au final la peau des personnes ayant une tendance grasse est mieux protégée et vieillit moins vite.

Mon maquillage au beau fixe !Publié le 15/07/2015 - 12h52

Vous rêvez d’un maquillage qui tient malgré la chaleur de l’été, l’ambiance surchauffée des boites de nuit, les plongeons dans la grande bleue ? Lisez les astuces de Max Herlant, Maquilleur conseil Yves Rocher et de Nina Haverkamp, Make-up artist consultante pour Galénic. Chaleur,sable, eau…, en été, faire tenir son maquillage relève, à priori, d’une gageure. Le mascara coule, le fond de teint ne tient pas, le rouge à lèvres file à peine posé. « C’est normal, explique Nina Haverkamp, la chaleur et la transpiration sont les grands ennemis du maquillage. Mais...

Ces soins de la peau qui vont plus loinPublié le 24/11/2014 - 07h00

Prendre soin de la propreté de sa peau au quotidien, cela ne suffit pourtant pas pour chasser les impuretés rebelles. Nettoyer en profondeur, c’est débarrasser les pores dans lesquels les résidus se sont incrustés. 

Plus d'articles