Phytothérapie et infections urinaires : un expert répond à vos questions

Vous avez été nombreuses à poser des questions sur la façon d’utiliser les plantes pour traiter ou prévenir les infections urinaires (cystites). Le Dr Jacques Labescat*, expert en phytothérapie, a choisi d’apporter des réponses aux questions les plus fréquentes et les plus utiles au plus grand nombre.

Comment soigner rapidement les infections urinaires avec les plantes ?

Sachez que vos infections urinaires, ou inflammations des voies urinaires, sont peut-être liées à un problème alimentaire, comme une consommation excessive de produits laitiers de vache. Elles peuvent être liées aussi à une mauvaise digestion, comme une constipation par exemple. Ces facteurs doivent être explorés afin de les éliminer.

S'il n'en est rien, après avoir consulté votre médecin traitant, demandé son accord et en l'absence de complications, vous pouvez utiliser cette recette de tisane :

Laisser bouillir pendant 10 minutes un mélange composé de 3 cuillerées à soupe de fleurs de bruyère et d’une cuillère de chacune des plantes suivantes : racine de persil, feuilles de busserole, racines de chiendent et feuilles de myrtille.

À consommer tout au long de la journée à raison d’un litre par jour pendant quatre à cinq jours.

Si l’infection urinaire ne cède pas, il faut consulter à nouveau votre médecin.

Je souffre beaucoup d'infections urinaires depuis que je suis en ménopause. Que puis-je faire pour éviter les rechutes ?

Avec la ménopause, différents troubles apparaissent, liés à la baisse des hormones, parmi lesquels une sécheresse des muqueuses, dont celle du vagin. Ce peut être une des causes de cystite. Pour éviter les récidives, vous pouvez recourir à cette infusion.

Dans une tasse d’eau bouillante, ajoutez une cuillère à soupe du mélange de plantes suivantes : alchémille plante, valériane racine, pensée sauvage plante, noyer feuilles, mauve fleurs. À consommer en cure de 1 à 2 semaines par mois, à raison de trois tasses par jour.

Je souffre d’infections urinaires chroniques depuis deux ans, que je soulage sans guère de succès avec un complément alimentaire à base de plantes. Que puis-je faire d’autre ?

Pour prévenir des infectionsurinaires en dehors de problèmes spécifiques, la meilleure solution est de veiller à une bonne digestion et à une alimentation correcte. En matière d’alimentation, n’hésitez pas à consommer de bonnes quantités de plantes aromatiques, comme le persil, le cerfeuil, etc. Consommez du blé entier, des pignons de pin, et chaque matin, du jus ou des comprimés de luzerne.

Faites aussi régulièrement des cures de prébiotiques et de probiotiques pour assurer un bon transit intestinal et aider le corps à mieux se défendre contre les infections.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : *Le Dr Jacques Labescat est médecin phytothérapeute, expert en phytothérapie, auteur de nombreux livres de référence dans ce domaine, intervenant dans plusieurs médias écrits, radiophoniques et télévisuels.