Phytothérapie et infections urinaires : un expert répond à vos questions
Publié le 29 Avril 2015 par Rédaction E-sante.fr

Les solutions naturelles

La canneberge contient des proanthocyanidines qui empêchent les bactéries à l’origine des infections urinaires de se fixer sur les parois de la vessie. Ce fruit aide ainsi à prévenir les récidives de cystites.

Cliquez ici pour découvrir la fiche : "Canneberge"

La solution phytothérapie

PUB

Les infections urinaires ont la fâcheuse tendance à réapparaître régulièrement. Quelles sont les plantes les plus utiles pour prévenir les récidives de cystite ? Echinacée, huile essentielle d’origan, canneberge et autres plantes à infuser.

Cliquez ici pour découvrir la fiche : "Quelles plantes contre les infections urinaires"

PUB

Depuis que mon dentiste m'a donné des antibiotiques pour une dent, je suis constipée et fais des infections urinaires.

Si vous n'avez pas pris soin de rééquilibrer votre flore intestinale mise à mal par les médicaments, votre intestin fonctionne mal désormais et c'est la source de vos infections.

Commencez donc par rétablir un bon fonctionnement intestinal à l’aide d’une tisane composée d’un mélange de consoude racine, millepertuis plante, verge d'or plante, mauve fleurs et saule blanc écorce. Laissez infuser une cuillerée à soupe de plantes par tasse. À consommer après chaque repas pendant 10 jours. Prendre ensuite des probiotiques. Vous n’aurez plus de cystite et vous vous sentirez en forme.

Quand ma grand-mère souffrait de cystite, elle prenait des infusions de thym et de romarin de son jardin. Puis-je faire comme elle ?

Tout à fait, l'association des deux plantes est même judicieuse : le thym est un anti-infectieux naturel qui aide à lutter contre le germe en cause lors de cette inflammation des voies urinaires et le romarin, via son effet anti-inflammatoire, régule le système et apporte un bon soulagement. Personnellement, j’ajouterais de l'écorce de saule, aussi anti-inflammatoire, et de la bruyère pour son rôle désinfectant. Consommez trois tasses par jour de cette infusion pendant une semaine. Mais consultez votre médecin au bout de deux à trois jours si les symptômes persistent ou s'aggravent.

Source : *Le Dr Jacques Labescat est médecin phytothérapeute, expert en phytothérapie, auteur de nombreux livres de référence dans ce domaine, intervenant dans plusieurs médias écrits, radiophoniques et télévisuels.