Phytothérapie : comment utiliser le gingembre ?

© Istock
Savoir comment consommer le gingembre peut être utile pour la santé. Utilisé par les médecines douces pour ses nombreuses propriétés médicinales, le gingembre n'induit que très peu d'effets secondaires. Il peut notamment être consommé en infusion. Découvrez comment utiliser le gingembre en phytothérapie.
PUB

Le gingembre en phytothérapie en usage interne

Le gingembre est utilisé par les médecines douces pour ses propriétés pour la digestion et pour le tonus sexuel. En usage interne, le gingembre peut être consommé sous forme de poudre, à raison de 500 mg à 1000 mg par jour selon les symptômes. Le gingembre peut également être utilisé sous forme de teinture mère. Il suffit alors d'en prendre 10 à 20 gouttes avant les repas. Enfin, en usage interne, le gingembre peut être absorbé sous forme d'infusions. Pour cela, il est nécessaire d'utiliser du gingembre frais ou du gingembre en poudre : 1 g de gingembre est recommandé pour 150 ml d'eau bouillante. Cette infusion peut être bue trois fois par jour.

PUB
PUB

Le gingembre en phytothérapie en usage externe

Le gingembre peut également être consommé en usage externe selon les symptômes. Les médecines douces recommandent notamment cette utilisation pour réduire les douleurs rhumatismales. En effet, le gingembre est un puissant anti-inflammatoire. En usage externe, il est possible d'utiliser le gingembre sous forme d'huile ou de teinture mère. Ce remède doit être appliqué par des frictions ou des massages au niveau de la zone concernée.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 05 Septembre 2018 : 10h30
La rédaction vous recommande sur Amazon :