Photophobie : à quoi peut-elle être due ?

© Istock
La photophobie se traduit par une sensibilité exacerbée à la lumière pouvant aller jusqu’à une intolérance à cette dernière, y compris de faible intensité. Quelle est la définition de la photophobie ? Comment se manifeste-t-elle ? À quoi est due cette douleur à l’œil ?
Publicité

La photophobie : définition et symptômes

La photophobie est une intolérance à la lumière, car cette dernière provoque de la sécheresse et des douleurs oculaires, une inflammation des yeux avec gonflement et rougeurs. Ces symptômes oculaires s’accompagnent de migraines, et, dans certains cas, de nausées, d'étourdissements et de fourmillements dans les membres. Les photophobes sont obligés de plisser les yeux ou de les fermer complètement sous peine de larmoiement continu en présence de lumière, qu’elle soit naturelle ou artificielle. La photophobie constitue ainsi un ensemble de symptômes bien davantage qu’une maladie. Elle se rencontre plus fréquemment chez les personnes aux yeux clairs.

Publicité
Publicité

Photophobie : à quoi est due cette douleur à l’œil ?

Les causes de la photophobie peuvent être multiples :

- la prise de certains traitements qui font la pupille se dilater ;

- des maladies neurologiques : tumeur, méningite, traumatisme crânien ;

- des pathologies oculaires : cataracte, décollement de la rétine, uvéite, inflammation de l’iris, conjonctivite, ulcère de la cornée ;

- une sinusite ;

- une carence en vitamine B. La photophobie a d’autant plus de risques de se manifester, que la personne travaille souvent à la lumière artificielle face aux écrans et qu’elle a les yeux clairs.

Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 02 Août 2018 : 18h02