Peur de la mort : ce que révèle votre angoisse de mourir

Publié le 29 Mai 2018 par Johanna Amselem, journaliste santé
Validé par : Pascal Couderc, Psychologue clinicien
Si la mort fait partie de la vie de chacun, pour certains cette issue engendre une angoisse difficile à gérer au quotidien. Pascal Couderc, psychanalyste et psychologue clinicien à Montpellier, en dit plus sur cette crainte parfois déraisonnée.
PUB

Rassurer les enfants

Généralement, la conscience de la mort intervient vers l’âge de six ans. "Avec l’arrivée de cette préoccupation, la peur de la mort peut apparaître. Les réponses des adultes aux questions des enfants sont essentielles pour les rassurer. A la question "Qu'est-ce-que la mort" posée par les enfants, Françoise Dolto répondait : "C'est la fin de la vie" relate Pascale Couderc.

PUB

A l’image de la célèbre pédiatre et psychanalyste, il conseille donc d’être le plus clair possible mais précise que, souvent, les réponses des adultes sont empruntes de leurs propres angoisses. Et dans ce domaine, comme dans de nombreux autres, l'angoisse se transmet aux enfants.

PUB

Une peur qui survient à tout âge…

La mort est l’inévitable destin de l’être humain. Si certains s’en accommodent, d’autres vivent au quotidien avec cette angoisse. "On parle de peur irraisonnée, quand le risque réel n'est pas d'actualité", précise Pascal Couderc, psychanalyste et psychologue clinicien à Montpellier. Il est également l’auteur du site www.psychoparis.com.

"Pour définir quand elle ne doit pas être d’actualité, la référence reste l'espérance de vie en France, elle se situe autour de 83 ans. Alors, si avoir une peur panique de la mort à 30 ans est pathologique, à 80 ans, beaucoup moins."

La rédaction vous recommande sur Amazon :