Petites fuites secrètes, ça se soigne très bien !

Publié par Dr Stéphanie Lehmann, gérontologue le Lundi 05 Mai 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 08 Juillet 2015 : 16h31

L'incontinence urinaire est une perte d'urine involontaire, suffisante pour provoquer un problème hygiénique ou social.

Lorsqu'on est concerné, les mots sont souvent difficiles à trouver pour parler d'un embarras qui retentit souvent jusque sur l'estime de soi. C'est bien dommage, car l'incontinence urinaire se corrige dans la plupart des cas et l'âge n'est pas une limite : il faut consulter !

PUB

Un problème si fréquent qu'on en finit même par en oublier les répercussions

Chez les plus de 65 ans, l'incontinence touche 10 à 30 % des personnes vivant de façon autonome à la maison et plus de 50 % en institution. Les femmes sont plus souvent concernées que les hommes (70 % de femmes pour 30 % d'hommes).

Sur le plan économique, les coûts annuels liés au traitement de l'incontinence urinaire et à ses complications sont considérables.

PUB
PUB

Comment se passe une miction normale ?

La vessie est un réservoir dont la paroi est un muscle élastique, fermé à la base par deux sphincters, sorte d'anneaux musculaires disposés autour de l'urètre (canal d'évacuation) qu'ils resserrent et ferment en se contractant. Ce réservoir recueille l'urine produite par les reins, acheminée par les uretères (à ne pas confondre avec l'urètre, qui part de la vessie et aboutit à l'extérieur).

Lorsque la vessie contient entre 300 et 600 cm3 d'urine (3 à 6 dl), les sphincters se relâchent pour permettre l'écoulement en même temps que le muscle vésical se contracte pour bien vider la vessie.

Ce qui paraît être un mécanisme simple ne l'est en fait pas du tout.

Il dépend de muscles, nous l'avons vu, mais aussi de l'état général du périnée (plancher du petit bassin qui s'étend de l'anus aux parties génitales) et du système nerveux, dont une composante est volontaire (se retenir quand la vessie est pleine).

Mots-clés : Incontinence, Vessie
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par Dr Stéphanie Lehmann, gérontologue le Lundi 05 Mai 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 08 Juillet 2015 : 16h31
Source : Houston K.A., Incontinence and the older woman. Clinics in Geriatrics Medicine 1993; 9 : 157-171. Syllabus Gériatrique. IPSEN American Geriatrics Society. Société Française de Gérontologie. 1999 ; 125-133.
PUB
PUB
A lire aussi
Quels médicaments contre l'incontinence urinaire ?Publié le 31/03/2008 - 00h00

Seules l'incontinence urinaire par impériosité (fuite involontaire d'urine accompagnée ou précédée d'un besoin urgent et irrépressible d'uriner) et mixte (incontinence urinaire par impériosité et incontinence urinaire d'effort) bénéficient de médicaments efficaces. Il n'existe à ce jour...

Problèmes urinaires du senior : "fichue prostate ?"Publié le 11/06/2002 - 00h00

Les problèmes urinaires, quand ils existent, conditionnent souvent l'avenir social et même l'autonomie du senior. Pourtant, considérer la prostate ou les outrages du temps comme seuls responsables est une solution de facilité. L'élimination urinaire n'est pas le simple résultat d'une vidange...

Plus d'articles