La péridurale présente-t-elle des risques ?

Auparavant, l'accouchement était synonyme de douleurs. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Bien au contraire, il s'agit pour les femmes d'accoucher dans les meilleures conditions possibles et sans souffrance. La péridurale, qui permet de bloquer les sensations douloureuses, est maintenant bien intégrée, autant par les praticiens que par les femmes. Cependant, comme toute technique médicale, elle présente ses propres limites et certains risques.

Sommaire

La péridurale : bloquer les sensations douloureuses de l'accouchement

Le but de la péridurale est de bloquer la transmission des sensations douloureuses au niveau des nerfs de l'utérus. Totalement intégrée à la fois par les professionnels de santé et les femmes, la péridurale est systématiquement proposée lors de l'accouchement.

Toutefois, il faut savoir que cette technique présente des limites et des risques, comme toute technique médicale.

Quelles sont les contre-indications de la péridurale ?

La péridurale est totalement contre-indiquée chez certaines patientes, comme celles qui présentent :

  • une allergie au produit anesthésiant,

  • des troubles de la coagulation du sang,

  • une déformation de la colonne vertébrale,

  • une maladie neurologique,

  • de la fièvre.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :