Parkinson : un nouveau malade toutes les heures…

© getty

Déçue de l’absence d’un Plan National de lutte contre la maladie de Parkinson, l’Association France Parkinson profite de la Journée mondiale Parkinson du 11 avril 2013 pour dévoiler les résultats de sonenquête« Parkinson et souffrances de vie ».

L’Association invite également à signer une pétition en ligne afin que la voix de ceux qui souffrent de la maladie soit enfin écoutée par les pouvoirs publics.

PUB

Avec un nouveau malade toutes les heures, Parkinson n’est pas une maladie rare

Quelque 150.000 Français sont atteints de la maladie de Parkinson et 14.000 nouveaux cas se déclarent chaque année.

Avec l’allongement de l’espérance de vie, le nombre de personnes touchées pourrait doubler d’ici 2025…

Une souffrance physique, psychologique et sociale

Cette enquête menée auprès de 700 maladesmet en évidence le difficile quotidien des personnes atteintes de Parkinson : « les malades doivent combattre le pire des symptômes, souvent invisible, la souffrance : physique, psychologique mais aussi sociale ».

PUB
PUB
  • La souffrance est présente dès le début de la maladie.
  • Un malade souffre en moyenne de 14,5 symptômes au début de la maladie et de plus de 20 après 10 ans de Parkinson.
  • Ce n’est pas une « maladie de vieux » : l’âge moyen au moment du diagnostic est de 58 ans, 20% des malades ont moins de 50 ans et 28% sont en âge de travailler.
  • Le diagnostic est posé en moyenne 3 ansaprès l’apparition des premiers symptômes.
  • Le tremblement, symptôme le plus connu n’est pas le plus fréquent puisqu’il ne concerne que 64% des parkinsoniens. Les plus courants sont : la lenteur des mouvements (88%), la raideur (85%), les difficultés à écrire (79%) et les douleurs (73%).
  • Parmi les autres conséquences de la maladie : épuisement, problèmes urinaires, troubles digestifs, mais aussi isolement, dégradation de l’image de soi, anxiété, etc.
  • Quant au traitement, il est contraignant (jusqu’à 5 voire 9 prises de médicaments par jour à heures fixes) et présente des effets secondaires (mouvements incontrôlés, hallucinations visuelles, comportement excessif et de dépendance…). Selon les symptômes, une rééducation motrice et un accompagnement psychologique sont indispensables.

Afin d’inciter les pouvoirs publics à mettre en place un Plan de lutte contre cette maladie, l’Association a lancé une pétitionen ligne et élaboré 20 mesures concrètes dans un livre blanc pour notamment améliorer la qualité de la prise en charge, diminuer les inégalités, renforcer l’information des patients, prévenir l’isolement, retarder la dépendance, etc.

Pour en savoir plus :

www.franceparkinson.fr

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 11 Avril 2013 : 11h35
Mis à jour le Jeudi 11 Avril 2013 : 13h12
Source : Communiqué de presse France Parkinson, mars 2013, http://www.franceparkinson.fr.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés