Parkinson : l'inégalité des sexes

La maladie de Parkinson touche deux fois plus les hommes que les femmes !
Publicité

Selon une analyse réalisée par les chercheurs du Conseil national italien, sur 4.341 personnes âgées et en bonne santé en début d'étude, 29 hommes et 13 femmes ont développé trois ans plus tard la maladie de Parkinson. Les hommes sont donc deux fois plus susceptibles que les femmes devant cette maladie. En revanche, actuellement, aucun indice ne permet d'expliquer la raison de cette inégalité entre les sexes. Reste seule l'hypothèse du rôle protecteur de l'hormone féminine : l'oestrogène.En matière de prévention, exercer activités physiques et mnésiques permet de préserver sa santé et de lutter contre l'apparition de cette pathologie. Restez actif à tout âge !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 20 Novembre 2000 : 01h00
Source : Le Figaro, jeudi 16 novembre 2000.