Otite de l'enfant : antibiotiques ou pas ?

En France, l'otite est une des premières causes de prescription d'antibiotiques, alors qu'aux Pays-Bas par exemple, de tels médicaments ne sont donnés que dans 40% des cas. Pourquoi ? Parce qu'une otite n'est pas forcément bactérienne, ce qui signifie que les antibiotiques ne se justifient pas d'emblée.
PUB

Une otite ne nécessite que rarement des antibiotiques

L'otite de l'enfant correspond à une infection de l'oreille moyenne qui se manifeste par des douleurs et de la fièvre d'intensité variable. Il existe différents types de germes pouvant être à l'origine de l'infection. Le plus souvent, l'otite est bénigne et guérit spontanément. Il suffit alors de traiter les symptômes. Mais dans de rares cas, certaines otites bactériennes peuvent donner de graves complications. C'est pour les prévenir que l'on prescrit des antibiotiques. Mais cette prescription est trop systématique en France, de la part des médecins par mesure de précaution ou sous la pression des parents qui considèrent les antibiotiques comme des médicaments miracles qui guériront plus rapidement leur enfant. En France comme aux Etats-Unis, 90% des enfants vus en consultation pour une otite reçoivent des antibiotiques, contre seulement 40% aux Pays-bas. En effet, depuis une dizaine d'années dans ce pays, les recommandations sont de ne pas traiter les otites moyennes aiguës des enfants de plus de 6 mois par des antibiotiques d'emblée, mais de se contenter de prendre en charge les symptômes (douleur et fièvre). L'antibiotique n'est prescrit qu'en cas de persistance des symptômes au-delà de 48 heures ou en cas de survenue de complications. Afin de prévenir la croissance des résistances aux antibiotiques, il convient, en France, de s'orienter vers une stratégie similaire. Les parents doivent en être informés et ne pas s'étonner si leur médecin ne propose pas tout de suite des antibiotiques.

PUB
PUB

Le traitement des otites en pratique

Désormais en France, chez les enfants de plus de 2 ans qui présentent une otite peu douloureuse, on recommande de traiter uniquement les symptômes et de revoir l'enfant, si nécessaire, 48 à 72 heures plus tard pour évaluer son état. La prescription d'antibiotiques d'emblée est réservée :

  • aux enfants de plus de 3 mois et de moins de 2 ans,
  • aux enfants de plus de 2 ans ayant des symptômes d'intensité élevée.
Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 03 Mars 2008 : 01h00
Source : Le Quotidien du médecin, 14 février 2008.
PUB