Objectif : 18.000 nouveaux donneurs de moelle osseuse

À l’occasion de la 7e semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse jusqu’au 25 mars 2012, l’Agence de la biomédecine lance une campagne de sensibilisation sur Internet pour recruter 18.000 nouveaux donneurs et diversifier les profils inscrits sur le registre France Greffe de moelle.

PUB

La nouvelle campagne de l’Agence de la biomédecine repose sur un film web participatif dénommé « Un instantané pour tout changer ». En se connectant sur le site www.dondemoelleosseuse.fr, les internautes peuvent participer à la création d’un film destiné à faire connaître au grand public l’importance du don de moelle osseuse. Pour cela, ils sont invités à se prendre en photo via leur webcam.

Les internautes peuvent également échanger avec la communauté des donneurs de moelle osseuse sur Facebook à l’adresse suivante : www.facebook.com/dondemoelleosseuse.

PUB
PUB

Devenir donneur de moelle osseuse, un engagement fort

En France, 197.000 personnes se sont déjà engagées à faire undon de moelle osseuse en s’inscrivant sur le registre France Greffe de Moelle. Ces « Veilleurs de vie » ne sont pourtant pas assez nombreux pour répondre aux besoins des malades. En effet, en 2011, sur 2.000 personnes atteintes d'une maladie grave du sang (leucémie, lymphome, etc.), 30% n'ont pas pu recevoir de greffe de moelle osseuse, faute de donneursde moelle osseuse compatibles.

Pour y remédier, chaque année, l’Agence de la biomédecine doit recruter un minimum de 18.000 nouveaux donneurs.

Pour devenir donneur, il est indispensable :

  • d’être en parfaite santé,
  • d’être âgé(e) de 18 ans à 50 ans révolus lors de l’inscription,
  • d’accepter de répondre à un entretien médical,
  • de faire une prise de sang.

Comment faire un don de moelle osseuse ?

Le prélèvement de la moelle osseuse peut se faire de deux manières :

  • Dans les os postérieurs du bassin : effectuée sous anesthésie générale, l’intervention dure une heure environ et nécessite une hospitalisation de deux jours. Ce type de prélèvement permet le recueil des cellules souches de la moelle osseuse mais aussi de leur environnement.
  • Dans le sang par cytaphérèse : le donneur de moelle osseuse reçoit un médicament par injection sous-cutanée, une semaine avant le prélèvement en ambulatoire, libérant les cellules souches de la moelle osseuse qui vont quitter les os pour passer temporairement dans le sang, où elles seront prélevées.

Le choix du mode de prélèvement est déterminé par le médecin, en tenant compte des caractéristiques du donneur et du receveur.

Généralement, le prélèvement est planifié entre un et trois mois à l’avance, ce qui permet au donneur de moelle osseuse de prendre ses dispositions.

La législation prévoit la prise en charge des frais liés à l’intervention et l’organisation d’un arrêt de travail si nécessaire.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier « Don de moelle osseuse », réalisé en partenariat avec l’Agence de la biomédecine.

Publié le 23 Mars 2012 | Mis à jour le 26 Mars 2012
Auteur(s) : Hopital.fr
Source : hôpital.fr
PUB
PUB

Contenus sponsorisés