Noël, pour les enfants, ça sert à quoi ?
Sommaire

Apprendre l’empathie…

Un peu de temps encore, et ses cadeaux deviennent plus adaptés. L’enfant devient capable de choisir un cadeau qui fait vraiment plaisir, un cadeau personnalisé en fonction des goûts de l’autre.

Et cela lui apprend l’empathie, c’est-à-dire la capacité à se mettre à la place de l’autre.

C’est une qualité extrêmement précieuse dans la vie relationnelle personnelle tout autant que professionnelle.

 

Aussi faut-il l’encourager à chercher comment faire plaisir.

 

 

Noël, le plaisir de remercier…

 

Votre enfant reçoit un cadeau qui lui fait plaisir. Vous lui apprenez à dire merci. C’est simple et évident pour vous, mais pas encore pour lui. Il faudra répéter et répéter encore ! Cet apprentissage-là est un trésor.

Et comme il a appris à offrir des cadeaux, il sait le prix du merci qu’il reçoit. Il l’apprécie pour lui. Et il le formule d’autant plus facilement. Cela lui servira toute la vie.

 

Savoir dire merci, savoir apprécier ce que les autres vous offrent est une qualité qui intensifie en profondeur la qualité des relations.

 

Grâce aux cadeaux, il découvre la circularité du plaisir.

Le plaisir, cela se partage. On n’éprouve jamais autant de plaisir seul qu’avec les autres. C’est ce qu’apprendre à offrir et à recevoir permet aux enfants de découvrir.

 

Grâce à Noël, il peut comprendre que les relations d’amitié, d’affection, cela se cultive par des échanges positifs. Et que plus on donne, plus on reçoit, et plus on reçoit, plus on remercie, plus on fait grandir l’affection.

Un enfant, égoïste par nature au début, finit par s’ouvrir progressivement à la générosité de cœur. Celle qui rend heureux. C’est à cela que sert Noël…

 

 

Alors, vous êtes toujours contre Noël, cette fête commerciale ?

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :