Nice : 3 personnes infectées par un virus transmis par les moustiques

© Istock

Le virus West Nile, transmis par les moustiques, a été diagnostiqué chez trois personnes à Nice. Les autorités sanitaires de la région appellent à la plus grande prudence pour éviter une contagion à plus forte échelle. 

PUB

Les moustiques ne prennent pas de vacances. Trois personnes ont été infectées par le virus West Nile à Nice (Alpes-Maritimes). Des cas soignés qui témoignent néanmoins "d’une probable circulation du virus West Nile dans le département", s'inquiète l'Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Dans un communiqué publié le 9 août 2018, elle appelle à la plus grande prudence afin d'éviter toute contagion. Le virus West Nile, ou virus du Nil, est propagé par les moustiques. Ceux-ci transmettent l'affection aux mammifères, dont l'Homme, après avoir piqué des oiseaux contaminés.

Dans 80% des cas, l'infection par le virus West Nile ne cause pas de symptômes. Sinon, elle peut se traduire par une fièvre brutale, accompagnée de maux de tête et de dos, de douleurs musculaires ou encore de vomissements.Plus rarement,des complications neurologiques peuvent survenir(méningiteetencéphalitedans moins de 1 % des cas).

PUB
PUB

Le moustique Culex mis en cause

En France, c'est principalement le moustique Culex qui est responsable de propager le virus. Présent sur l'ensemble du territoire, il a également été rendu responsable de la première infection au virus Usutu dans le pays, en 2016.

Pour se protéger du virus West Nile, l'ARS Provence-Alpes-Côte d’Azur recommande :

  • d'éliminer les eaux stagnantes autour du domicile, qui participent à la prolifération du moustique; vider et ranger à l’abri les soucoupes et autres petits récipients, couvrir les réservoirs d’eau avec un tissu ou une moustiquaire…
  • de porter des vêtements couvrants et amples, notamment en soirée car les moustiques Culex sont plus actifs la nuit.
  • d'utiliser des répulsifs sur les vêtements et les zones découvertes; se renseigner sur les produits auprès de son pharmacien.
  • dormir sous une moustiquaire; cette mesure vise particulièrement les personnes sensibles (nouveaux nés, femmes enceintes, personnes immunodéprimées).

Des solutions naturelles

Outre les répulsifs chimiques, on peut également miser sur la phytothérapie pour éloigner les moustiques. L'huile essentielle d'eucalyptus citronné est ainsi l'une des plus efficaces à cet effet. Elle peut aussi aider à calmer les piqûres grâce à ses vertus anti-inflammatoires et antidouleur.

Pour faire fuir les moustiques, il est recommandé de l'utiliser en diffusion grâce à un appareil conçu à cet effet, ou bien de l'appliquer directement sur ses vêtements ou sur ses draps.

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Vendredi 10 Août 2018 : 11h04
Source : West Nile : protégez-vous contre les piqûres de moustique, ARS Paca, 9 août 2018
West Nile, Institut Pasteur, novembre 2012
PUB
PUB

Contenus sponsorisés