Nez bouché : est-ce une sinusite, un rhume ou une allergie ?

© Istock
Le nez bouché est très fréquent et provoque un inconfort important. Ses causes sont multiples et sont principalement le rhume, la sinusite et l'allergie. Il faut savoir les distinguer pour adapter le traitement et soulager rapidement le sujet.
PUB

Comment distinguer les causes du nez bouché ?

Le nez bouché est dû à une congestion nasale qui empêche l'écoulement normal. Cette congestion peut être due à un rhume. Le virus provoque une inflammation de la muqueuse nasale et un épaississement du mucus qui n'arrive plus à s'écouler. Il est parfois accompagné de fièvre. Lorsqu'une sinusite est responsable du nez bouché, le mécanisme est différent. L'inflammation de la muqueuse sinusienne obstrue les orifices qui mènent aux fosses nasales. En cas d'allergie, on observe d'abord une rhinite claire (nez qui coule), puis l'inflammation provoque un épaississement des mucosités et un nez bouché. D'autres signes d'allergie sont souvent associés.

PUB
PUB

Comment traiter un nez bouché ?

En cas de rhume, la guérison est spontanée en une semaine environ. Face à une sinusite, un traitement antibiotique est parfois nécessaire. Si l'origine est allergique, on peut alors proposer des médicaments antihistaminiques. Dans tous les cas, les gouttes décongestionnantes peuvent apporter un soulagement mais elles doivent être utilisées avec prudence et pendant une courte durée en raison de leurs effets secondaires potentiels (hypertension artérielle, en particulier). Les inhalations sont également efficaces pour déboucher le nez.

Publié le 08 Mai 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé