Musculation, quels aliments pour sécher ?

Publié le 08 Février 2019 à 9h00 par Nathalie Bednar, diététicienne-nutritionniste
Optimiser sa masse musculaire tout en brûlant les graisses est le but recherché par les culturistes et personnes pratiquant la musculation en loisirs. L’alimentation joue une part importante dans ce remodelage du corps.
© Istock

Privilégier les aliments riches en protéines

Afin de maintenir sa masse musculaire, il est nécessaire d’assurer un apport protidique élevé au quotidien tout en diminuant légèrement ses apports caloriques et en surveillant l’apport en graisses.Parmi les aliments riches en protéines à mettre quotidiennement dans l’assiette figurent les viandes maigres ou dégraissées comme le jambon blanc dégraissé, le blanc de poulet et de dinde, les blancs d’œufs, la viande rouge à 5% de matières grasses et les poissons blancs maigres (cabillaud, merlan, sole, limande, lieu) dont la teneur en matières grasses est inférieure à 1%. Le fromage blanc à 0% de MG peut également constituer un bon dessert avec ses 8% de protéines (contre 20% en moyenne pour les viandes, poissons, œufs), à condition qu’il soit consommé sans sucre.

Choisir des aliments à index glycémique bas

Connaître l’index glycémique (IG) des aliments permet de mieux gérer sa sèche. En effet, les pics de glycémie (taux de sucre dans le sang) favorisent le stockage des graisses par la sécrétion d’insuline du pancréas. Plus un aliment a un IG élevé, plus il fait monter la glycémie et plus l’insuline sera libérée pour permettre l’utilisation du glucose (sucre) par les cellules et éviter qu’il ne reste trop longtemps et en trop grosse quantité dans le sang. En choisissant des aliments à faible IG, inférieur à 55 (la référence est le glucose qui a un IG = 100), on évite au maximum ce stockage de graisses.