Migraine : qu'est-ce qu'une céphalée de tension ?

La question pourrait également être posée de la façon suivante : est-ce une vraie migraine ou un simple mal de tête ? Alors comment différencier la migraine d'une céphalée de tension ? Voici respectivement les critères diagnostiques.

Migraine ou céphalée de tension ?

Tous les maux de tête ne sont pas des migraines. Globalement, on estime qu'un mal de tête sur trois est une réelle migraine. Un mal de tête peut par exemple être consécutif à une grippe, avec l'impression d'une tête lourde et douloureuse. On parle également de simple céphalée de tension. Mais en pratique, comment faire la différence ? Entre migraine et céphalée de tension, les critères sont très bien définis et s'appuient sur la classification internationale (International Headache Society).

Les critères de la céphalée de tension

Mal de tête à type de pression ou d'étau.Intensité légère à modérée.Non aggravée par l'effort.Pas de nausées ni de vomissements.Photophobie (intolérance à la lumière) ou phonophobie (intolérance au bruit) sont parfois présentes mais jamais simultanément. La céphalée de tension peut durer de 30 minutes à 7 jours.Elle peut donc être épisodique ou chronique. Dans le cas d'une céphalée épisodique, la crise est de courte durée et peu intense. En revanche, lorsque la crise dure longtemps, des explorations complémentaires sont parfois demandées afin d'écarter une éventuelle maladie sous-jacente.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Impact médecine, 24 janvier 2008.