Migraine : anticipez sur les facteurs déclenchants

Attention, la migraine peut aussi gâcher plusieurs jours de vos vacances. Le surmenage et le stress professionnels ne seront pas cette fois-ci à l'origine des crises, mais sachez qu'il existe beaucoup d'autres facteurs de risque : chaleur, trajet en voiture, grasse matinée, odeurs, altitude, etc. Apprenez à repérer les facteurs déclenchants auxquels vous êtes le plus sensible afin de prévenir les crises migraineuses.
PUB

Les multiples facteurs déclenchants d'une crise de migraine

La migraine est une vraie maladie qu'il faut prendre en charge. Il existe des traitements de crises et des traitements de fond. Mais on distingue également de nombreux facteurs susceptibles de favoriser le déclenchement d'une crise de migraine, et ceux-ci peuvent aussi bien survenir en période d'activités professionnelles normales qu'en période de congés. Les identifier vous permettra d'anticiper la migraine en éliminant tel ou tel facteur déclenchant ou en prenant préventivement un médicament de crise.Facteurs psychologiquesContrariétéAnxiétéEmotionChoc psychologiqueStressFacteurs hormonauxPubertéRèglesGrossesseContraception oraleTraitement hormonal substitutif de la ménopause

PUB
PUB

Facteurs climatiquesVents violentsOrageChaleurFroidChangement de temps.Facteurs sensorielsLumièreBruit OdeursVibrationsAlimentsAlcoolChocolatGraisses cuitesAgrumesFromagesHabitudes alimentairesJeûneHypoglycémie Repas sautés ou irréguliersArrêt ou diminution importante de la consommation de café

Modifications du rythme de vieWeek-endGrasse matinéeDéménagementsDépart en vacancesVoyageSurmenageChangement de travailAutres facteursTraumatisme crânien ou cervicalExercice physiqueRapports sexuelsAltitudeTrajets en voiture On constate facilement que les vacances sont hélas des périodes à risques variés de crises de migraine : le voyage lui-même et les préparatifs, puis tous les changements de rythme et d'habitudes... Si vous n'avez jamais consulté un médecin pour vos migraines, c'est peut-être le moment. Les critères diagnostiques sont les suivants : Au moins 5 crises répondant aux critères suivants : Des crises de 4 heures à 3 jours sans traitement.Une manifestation d'au moins 2 des symptômes caractéristiques : céphalée unilatérale, pulsative, modérée ou sévère, aggravation par les activités physiques de routine (monter ou descendre des escaliers).La survenue d'au moins un des caractères suivants pendant la crise : nausée et/ou vomissement, photophobie (sensibilité exacerbée à la lumière) ou phonophobie (sensibilité exacerbée au bruit).Certaines migraines sont accompagnées d'auras : anomalies visuelles non douloureuses (scintillement, distorsion des images), parfois anomales sensitives (fourmillements, troubles du langage, du goût).

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 28 Juillet 2008 : 02h00
Source : Communiqué de presse Pfizer, avril 2008.