La méningite : son traitement est toujours une urgence !
Sommaire

Comment faire le diagnostic ?

Seule la ponction lombaire permet de confirmer le diagnostic et d'identifier l'agent responsable de la méningite, donnée indispensable pour établir le traitement. Elle consiste à prélever quelques gouttes de liquide céphalorachidien à l'aide d'une aiguille introduite entre deux vertèbres. Effectuée à l'hôpital, le plus souvent sous anesthésie locale, elle est rapide et sans danger pour le patient. Toutefois, celui-ci doit rester allongé pendant quelques heures pour éviter l'apparition de maux de tête.

Quels sont les différents types de méningites ?

Elles sont généralement classées en deux groupes selon l'aspect du liquide céphalorachidien :

· méningites purulentes (le liquide est trouble),

· méningites à liquide clair.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Meningite
Source : Méningites bactériennes: stratégies de prévention et de traitement. Ed. INSERM