Maladies émergentes : que faut-il craindre ?
Sommaire

Trois questions sur les maladies émergentes

Trois questions posées au docteur Jean François Etard, épidémiologiste au sein de l’association Epicentre (Médecins Sans Frontières)

Quelles maladies infectieuses émergentes touchent aujourd’hui la France ?

L’InVS surveille les maladies infectieuses actuelles en France et donne accès à des cartes, régulièrement mises à jours, pour localiser ces dernières : www.invs.sante.fr

  • La principale maladie émergente reste le VIH/ Sida, dans les années 80.
  • Des maladies infectieuses virales transmises par les moustiques sont également présentes en France :

    c’est, par exemple, le cas du Chikungunya (Ile de La Réunion, cas importés dans les régions PACA et Ile de France).

  • La maladie de Lyme -transmise par la morsure d’une tique- est très importante aux Etats-Unis et est également en développement en France.
  • Il y a aussi d’autres maladies virales (telles que la grippe pandémique) qui se propagent d’un pays à l’autre par le biais des voyageurs infectés, ou qui sont, par exemple, transmises par le biais d’animaux (de rongeurs, par exemple).
  • Par ailleurs, il existe encore des cas de maladie de Creutzfeldt-Jakob (dite de la «vache folle»).
  • Enfin, n’oublions pas les maladies nosocomiales (celles que l’on attrape à l’hôpital).

Quels sont les éventuels risques de ces maladies pour notre santé ?

Lorsque le patient n’est pas traité ou qu’il n’existe pas de traitement ou de vaccin adapté aux maladies émergentes, l’issue peut être fatale (Creutzfeldt-Jakob, par exemple). Heureusement, la recherche avance pour certaines maladies pour lesquelles il n’y avait pas d’espoir il y a 30 ans : par exemple, les patients atteints de VIH sous traitement (trithérapie...), peuvent aujourd’hui espérer mener une vie normale.

Outre les cas de décès, certaines maladie peuvent également laisser des séquelles : le Chikungunya, par exemple, peut être à l’origine de douleurs articulaires chroniques.

Comment peut-on lutter contre ces maladies ?

La surveillance épidémiologique pour identifier les maladies émergentes et mettre en place des politiques de prévention est primordiale.

Chaque maladie a ses propres moyens de lutte.

Pour le VIH, outre le préservatif et la circoncision, une personne contaminée peut protéger son partenaire en se traitant (la trithérapie réduit considérablement la transmission sexuelle du VIH). La politique de sécurité transfusionnelle en France doit également se maintenir pour éviter que des maladies ne se transmettent par le biais de donneurs contaminés.

Pour les maladies nosocomiales, l’hygiène hospitalière reste le principal facteur de prévention. Il faut également encourager la recherche sur les nouveaux vaccins (pour la dengue, par exemple).

Enfin, il faut noter que les maladies émergentes voyagent d’un pays à l’autre, d’où la nécessité de contrôler les ports et les aéroports.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Magazine Côté Santé