Maladie d'Alzheimer : bien choisir ses loisirs

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 22 Mai 2006 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 22 Avril 2016 : 15h07

L'apparition de la maladie d'Alzheimer est influencée par des facteurs de risque, mais heureusement, il existe aussi des facteurs protecteurs. Parmi ces derniers, le choix de ses loisirs semble particulièrement important.

PUB

Les facteurs protecteurs vis-à-vis de la maladie d'Alzheimer

Le nombre de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ne cesse d'augmenter parallèlement au vieillissement de la population. Or nous ne disposons pas encore de médicament capable de guérir cette maladie. Mais soyons optimistes et attentifs à la prévention, car il existe des facteurs protecteurs influençant l'apparition de cette maladie d'Alzheimer. Citons par exemple la consommation de fruits et légumes (riches en antioxydants et se rapprochant du régime méditerranéen), pas de tabagisme, le maintien d'une tension normale, l'absence de diabète, d'excès de cholestérol, une activité physique régulière, etc.

PUB
PUB

Toutes les activités intellectuelles préviennent Alzheimer

On recommande aussi classiquement d'exercer sa mémoire. Mais cette activité mnésique doit être élargie à toutes les activités intellectuelles. Pour en arriver à cette conclusion, l'une des premières études sur ce sujet a porté sur plus de 400 sujets âgés de plus de 75 ans vivant encore à leur domicile (non institutionnalisés) et non touchés par la maladie d'Alzheimer (confirmé par un test de mémoire), et interrogés à propos de leurs activités de loisirs. Le niveau d'activités intellectuelles et physiques a été déterminé pour chaque patient et le degré de participation à différents types de loisirs dans 6 domaines cognitifs (lecture, jeux de cartes...) et 10 domaines physiques (marche, golf...) a été obtenu par questionnaire. Cinq à six ans plus tard, une soixantaine de personnes ont développé un état proche de la maladie d'Alzheimer. Il existe une relation importante entre le niveau d'activités intellectuelles et le risque de développer les prémices d'une maladie d'Alzheimer. Globalement, chaque augmentation d'un point au score d'activités cognitives diminue de 5% le risque de maladie d'Alzheimer. A noter que cette relation n'a pas, ici, été observée avec l'activité physique.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 22 Mai 2006 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 22 Avril 2016 : 15h07
Source : Rundek T et Bennett D., Neurology, 66 : 794-5, 2006.
PUB
PUB
A lire aussi
Alzheimer : activez vos méningesPublié le 02/07/2003 - 00h00

Selon les résultats d'une étude ayant débuté il y a plus de 20 ans, exercer une activité intellectuelle régulière réduirait les risques de survenue d'une démence, et notamment d'une maladie d'Alzheimer.

Contre Alzheimer, activez votre cerveau !Publié le 23/06/2008 - 00h00

Si l'on considère les grandes avancées en matière de recherche, nous avons de fortes présomptions que, d'ici une bonne dizaine d'années, il sera possible de guérir la maladie d'Alzheimer. Autrement dit, nous devons tout faire pour reculer le plus possible l'apparition de cette maladie, ce quinous permettra de bénéficier des futurs premiers traitements. Quelles sont les grandes règles de la prévention ? Comment exercer sa mémoire ? Le Dr Michèle Micas* répond à toutes ces questions dans son livre « Alzheimer : Prévention, causes et symptômes, au quotidien, conseils pratiques...

Un juste sommeil préserve le mental des seniorsPublié le 02/05/2014 - 09h03

Des chercheurs confirment qu’un juste temps de sommeil, c’est-à-dire ni trop ni pas assez, contribue à préserver la santé mentale des seniors. Cette étude confirme par ailleurs que la lecture représente un facteur protecteur.

Plus d'articles