Aura migraineuse : la définition

© Istock
L’aura migraineuse est une forme particulière de migraine, avec des signes avant-coureurs très caractéristiques, notamment un mal prégnant derrière les yeux. Elle touche 25 à 35% des migraineux. Comment identifier une aura migraineuse ?
Publicité

Migraine et aura migraineuse

On distingue la simple migraine de l’aura migraineuse. La première est un mal de tête intense, accompagné parfois de nausées et d’une intolérance à la lumière et au bruit. Elle dure une demi-journée à trois jours. Dans le cas d’une aura migraineuse, des troubles précurseurs se manifesteront chez la personne entre un quart d’heure et une heure avant l’apparition des céphalées. Ces signes caractéristiques de l’aura migraineuse sont de trois types :

Publicité
Publicité

- des troubles visuels : points noirs, points lumineux, vision altérée ;

- des troubles sensitifs : des fourmillements peuvent apparaître dans les membres ou sur le visage ;

- des troubles du langage : une forme d’aphasie peut se déclencher.

Aura migraineuse et céphalées

Dans l’heure qui suit les signes précurseurs de l’aura migraineuse, des céphalées violentes, pulsatiles, se manifestent. Elles sont semblables à celles éprouvées dans les migraines classiques et se logent notamment derrière les yeux. Ce mal derrière les yeux rend la personne souffrante très sensible à la lumière. Elle trouvera alors de l’apaisement dans l’obscurité. Pour une minorité de personnes, l’aura migraineuse ne sera pas suivie de céphalées (environ 5% des cas).

Dans le cas d’une aura migraineuse, il est important de consulter son médecin. En effet, des études récentes ont montré qu’une femme souffrant d’aura migraineuse a trois fois plus de risques de développer une maladie cardiovasculaire du type AVC. Un problème de santé des yeux à prendre donc très au sérieux.

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 20 Avril 2018 : 10h02
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :