Mal soigné, le rhume de hanche laisse-t-il des séquelles ?

© Istock
Le rhume de hanche justifie une prise en charge médicale le plus tôt possible. Un rhume de hanche mal soigné peut entraîner des séquelles.
Publicité

Rhume de hanche: définition

Un rhume de hanche est une synovite aiguë transitoire, une inflammation ponctuelle qui touche principalement les jeunes avant l’adolescence. Le rhume de hanche est à l’origine d’une raideur de la hanche due à un épanchement de synovie, et qui donne lieu à une boiterie passagère ainsi qu’à des douleurs.

Généralement bénigne, cette arthrite guérit spontanément dans la majorité des cas. Il est toutefois préférable de faire suivre son enfant, notamment lorsque la douleur est violente et s’étend jusqu’au genou.

Publicité
Publicité

En présence d’une persistance de l’inflammation et des différents symptômes du rhume de hanche, un traitement s’impose afin d’éviter les risques de séquelles.

Rhume de hanche mal soigné: des risques existent

Bien que rares, les complications d’un rhume de hanche ne sont pas à négliger, surtout sans prise en charge médicale. Chez certains enfants, en l’absence de soins, la tête fémorale risque de se déformer. La principale séquelle d’un rhume de hanche mal soigné est la coxarthrose précoce invalidante. Cette complication de la synovite aiguë transitoire est due à une déformation de l’articulation fémorale (hanche). L’enfant est particulièrement exposé aux douleurs liées à cette arthrose de la hanche et le sera plus encore au cours de sa vie d’adulte.

Toute boiterie accompagnée ou non de douleurs de la hanche et/ou du genou nécessite une consultation médicale. Radiographie du bassin, échographie voire scintigraphie permettent d’affiner le diagnostic et d’adapter le traitement à la cause.

Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 27 Juin 2018 : 12h02
PUB